Monaco n'a pas montré son meilleur visage. Opposés au PSV Eindhoven lors de la 4e journée de Ligue Europa, les joueurs de la Principauté se sont contentés d'un très triste match nul sur leur pelouse, jeudi (0-0). Le point empoché permet tout de même aux hommes de Niko Kovac de rester en tête du groupe B avec désormais 8 points contre 5 pour leur adversaire, toujours 3e derrière la Real Sociedad qui a été tenue en échec par Sturm Graz (1-1). Rien n'est fait pour la qualification en 8es ou en 16es de finale.
Contrairement à ce qu'il estime trouver en Ligue 1, le coach de l'ASM espérait voir des Néerlandais se ruer à l'attaque pour rester dans la course à la qualification. Les visiteurs ont effectivement entamé la rencontre avec l'envie de se projeter vers la surface d'Alexander Nübel mais ne se sont pas montrés assez naïfs pour tomber dans le piège de Monégasques qui les attendaient.
Ligue 1
Monaco est un dauphin de qualité, Nice n'a pas fini de couler
14/05/2022 À 20:54
Encore passifs, assez mous et peu à l'aise collectivement dans leur système tactique comme récemment contre Brest (défaite 2-0), les Monégasques ont été incapables de mettre du rythme dans leurs passes pour mettre en difficulté le bloc néerlandais. Dans une première période peu emballante, ils n'ont décoché qu'un petit tir qui n'était pas cadré. Les visiteurs en ont tenté cinq mais tous hors-cadre également. A leur décharge, il faut préciser qu'ils étaient privés de leurs meilleurs éléments offensifs Mario Götze et Cody Gakpo et ont perdu le remuant Yobre Vertessen juste avant la pause.

Kovac et l'ASM impuissants

Bien conscient des difficultés de ses troupes, Kovac a pris les choses en mains et lancé Sofiane Diop, Djibril Sidibé et Alexandr Golovin à la place des décevants Axel Disasi, Ruben Aguilar et Jean Lucas (46e). Si le premier a apporté du dynamisme et de l'envie dans l'entrejeu, les deux autres se sont plutôt calqués sur le petit rythme de leurs partenaires. Buteur lors de la victoire de l'ASM à l'aller (1-2), Myron Boadu est resté désespérément emprunté avant de céder sa place à Wissam Ben Yedder (66e).
L'unique occasion monégasque du match est venue du coup franc suivant joué sur la droite pour Golovin dont le centre a fini sur la tête d'Airélien Tchouaméni, seul au second poteau mais qui a opté pour une remise de la tête au lieu de tenter sa chance (68e). Malgré sa volonté de pousser dans le dernier quart d'heure, le PSV est resté imprécis dans ses tirs (9 pour 0 cadré au final). Monaco, qui aurait pu obtenir un penalty pour une faute sur Diop (84e), n'a pas fait mieux (0 sur 5). Après son revers dans le Finistère en championnat, le club du Rocher enchaîne un second match sans marquer mais aussi une prestation inquiétante. Il faudra faire beaucoup plus à Reims dimanche pour ne pas s'enliser dans cette mauvaise série.
Ligue 1
L’OM en C1 ? Bordeaux en L2 ? Les enjeux de la 37e journée
13/05/2022 À 17:00
Ligue 1
"J'ai pris un peu la place de Wissam" : Tchouaméni, c'est superman
06/05/2022 À 22:17