Pour résumer Victor Osimhen, Giampiero Ventrone, préparateur physique napolitain, a probablement trouvé la meilleure formule dans un entretien au Mattino mardi : "C'est comme une Formule 1, expliquait-il. Il est le mélange parfait entre force et vitesse". Cette comparaison peut se tenir, surtout si la monoplace en question est une Mercedes, surtout celle de Lewis Hamilton. Ou encore la Red Bull de Max Verstappen, au choix. Mais une chose est certaine : l'international nigérian survole ce début de saison avec le Napoli, actuellement en tête de la Serie A avec huit victoires en huit matches.
Avec cinq buts en championnat et trois en Ligue Europa, l'ancien buteur du LOSC affiche une moyenne d'un but toutes les 82 minutes. Monstrueux. Sa dernière trouvaille ? Un saut à 2,52 mètres de hauteur lors du match face au Torino (1-0), dimanche dernier, ponctué d'une tête magnifique et victorieuse. Oui, Osimhen est actuellement tout là-haut, sur un nuage, leader d'un collectif qui se range derrière lui. Pas seulement pour ses buts, toujours précieux, mais également pour son sens du sacrifice, du devoir, sa volonté et son envie communicative. "Il doit encore apprendre deux ou trois choses, puis il deviendra un très grand attaquant, confiait récemment Luciano Spalletti, son entraîneur. C'est un joueur de très haut niveau qui peut rapidement entrer dans la catégorie des meilleurs du monde."
Serie A
Le Napoli trébuche contre l'Inter et perd son invincibilité
21/11/2021 À 19:00

Une valeur qui explose

Entre Osimhen et Naples, l'étincelle a rapidement jailli. Et cette histoire ressemblerait presque à une évidence. En effet, Cristiano Giuntoli, le directeur sportif du club parthénopéen, est sur la trace de l'attaquant depuis plusieurs années maintenant. Il y a d'abord eu le Mondial U17 avec le Nigéria en 2015, où il inscrit 10 buts en 7 matches, puis les passages à Wolfsburg et Charleroi. Avant l'explosion définitive au LOSC. Malgré la concurrence, le Napoli parvient à l'arracher pour une somme de 80 millions d'euros, même si les versions autour de ce montant varient selon les acteurs. Une folie ? Peut-être, mais les dirigeants napolitains n'ont aucun regret. Surtout que sa valeur a encore augmenté depuis, Il Mattino parlant même de la barre symbolique des 100 millions d'euros pour un joueur sous contrat jusqu'en 2025 et un salaire net aux alentours de 4 millions d'euros, bonus compris. "Il représente le présent et le futur de ce club", prévenait toutefois le quotidien de Naples.
https://i.eurosport.com/2021/10/17/3238533.jpg
Après une première saison tourmentée en raison d'une blessure à l'épaule, mais toutefois conclue avec dix buts, Osimhen est actuellement plus lancé que jamais. La presse transalpine est même dithyrambique à chacune de ses sorties, comme impressionnée et surprise par sa (sur)puissance. "C'est peut-être exagéré de dire qu'il est à lui tout seul le Napoli, mais il en est certainement une très grande partie", écrivait même Tuttosport après sa performance sur la pelouse de Leicester en septembre dernier, où l'attaquant nigérian avait inscrit deux buts. Un du pied droit et un autre de la tête. Il deviendrait presque spécialiste de cette dernière catégorie.
"Il prend son élan avec deux pas et puis il prend son impulsion avec le pied droit ou le gauche. Dans le basket, c'est très connu comme saut", décryptait Giampiero Vetrone, "impressionné" par la "coordination" et "l'efficacité" du buteur napolitain. Sa palette est vaste : des remises en pivot à la prise de profondeur, de sa capacité à accélérer à sa conduite de balle, de son sens du but à son explosivité... Osimhen est devenu un attaquant complet, tout simplement.

Sergio Ramos en pré-retraite dorée au PSG ? "Ceux qui pensent ça se trompent totalement"

Adoubé par une ville, adopté par Gattuso

Flamboyant sur le terrain, Victor Osimhen est plus discret en dehors. Sa personnalité est très appréciée dans le vestiaire napolitain, tout comme du côté des tifosi, qui ont rapidement adopté ce garçon "souriant" et "sympathique", comme nous l'explique l'un de ses coéquipiers. "Il contribue à la bonne humeur de tout le monde, ajoute-t-il. Son parcours, son histoire... Tout le monde ne peut être qu'en admiration devant un tel parcours de vie. C'est vraiment un super mec." Un sentiment partagé par toute une ville, probablement unique en son genre lorsqu'il s'agit de donner de l'amour et de l'affection à l'un de ses joueurs. Osimhen pourra en témoigner.
"Tout le monde a cru en moi ici depuis le début, avouait-il le mois dernier. Je veux continuer comme ça, tout donner à chaque fois et atteindre les objectifs fixés". Comme il l'a toujours fait dans sa vie malgré les drames et les obstacles. Des bidonvilles du Nigeria au Stadio Diego Maradona, le natif de Lagos continue de suivre son fabuleux destin. Le voilà désormais comme chez lui à Naples. Et Gennaro Gattuso y est pour beaucoup.
A l'été 2020, Osimhen est face à un choix crucial de sa carrière. Les propositions sont nombreuses, mais celle de Naples le fait tiquer. Début juillet, il décide de s'y rendre directement, histoire de s'imprégner de l'atmosphère sur place et de comprendre si ce choix serait le bon. Il y rencontre notamment l'ancien milieu de terrain de l'AC Milan, alors sur le banc du Napoli et qui compte bien tout faire pour le convaincre de signer. Après trois appels téléphoniques durant le premier confinement, les deux hommes passent pas moins de deux heures ensemble durant la venue du joueur. L'étincelle se produit. Osimhen repart le cœur léger, conscient qu'il retrouvera la Campanie très rapidement.
https://i.eurosport.com/2020/09/20/2890576.jpg
J'admire beaucoup ce que tu as fais pour moi
"Tu as été déterminant dans mon parcours, pas seulement en tant que joueur mais aussi en tant qu'homme (...) J'admire beaucoup ce que tu as fais pour moi sur et en dehors du terrain", écrira-t-il au moment du départ de Gattuso en fin de saison dernière. Avec Luciano Spalletti, la relation est peut-être moins platonique, mais elle est au beau fixe. Les deux hommes s'apprécient et se comprennent.
"C'est un champion humble et déterminant qui a enchanté tout le monde, résumait Il Mattino cette semaine. Tout le monde l'apprécie et lui veut du bien (...) Les tifosi apprécient ses qualités et son état d'esprit, celui de quelqu'un qui veut se battre sans jamais abandonner." Un proverbe local récite que "les enfants sont des morceaux du propre cœur". Aujourd'hui, Victor Osimhen est certainement entré dans celui des Napolitains.
Serie A
De l'envie de rejouer aux hypothèses sur son avenir : Où en est Christian Eriksen ?
21/11/2021 À 00:02
Serie A
Naples s'enrhume, la Lazio déroule
07/11/2021 À 19:42