Peu utilisé par Brendan Rogers en début de saison, Patson Daka, 23 ans, fait son trou à Leicester et laisse penser qu’il pourrait être le digne héritier de Jamie Vardy. Son dernier fait d’armes : un quadruplé dont trois buts en neuf minutes dans un match fou contre le Spartak Moscou (4-3) en Ligue Europa il y a deux semaines. Le triplé le plus rapide de l'histoire de la compétition.
Ligue 1
Néant marseillais, le revenant Rémy et le gâchis de Slimani : Les tops et flops de la 26e journée
22/02/2020 À 22:06
A Moscou, l'attaquant de 23 ans a non seulement permis aux Anglais de toujours croire en une qualification pour les 8e de finale (Leicester est 3e, à égalité de points avec Naples, 2e) mais a également marqué les esprits en devenant le premier joueur du club à réaliser une telle performance en coupe d'Europe. Alors même que, quelques jours plus tôt contre Manchester United, il est devenu le premier Zambien à marquer en Premier League en inscrivant le dernier but de Leicester (victoire 4-2). Le match retour contre le Spartak Moscou ce jeudi soir (21h) pourrait être l'occasion de confirmer sa forme du moment.
Il faut noter son nom
Recruté cet été par les Foxes, pour 25 millions d'euros, Daka a, pour le moment, pris part à quatre rencontres de Premier League et a été titulaire à trois reprises sur la scène européenne. Fin octobre, The Guardian le consacrait déjà comme le remplaçant idéal du héros local, Jamie Vardy : "Dans le passé, Leicester ne disposait pas d'un avant-centre capable de prendre le relais si Vardy était absent, mais c'est en train de changer", soulignait le journal britannique dans un édito, évoquant des similitudes entre les deux attaquants. Ils "aiment jouer sur l'épaule du dernier défenseur et utiliser leur vitesse fulgurante pour récupérer des ballons en profondeur", développait The Guardian.
Repéré à 16 ans alors qu'il évoluait dans les championnats zambiens, ce fils de footballeur est arrivé en Europe, à Lille, où il a effectué un essai, sans succès. En 2017, il a remporté la Coupe d'Afrique des Nations des moins de 20 ans avec la Zambie, à domicile. Buteur à quatre reprises et en finale contre le Sénégal, il a été élu meilleur joueur de la compétition. Une performance qui n'a pas surpris l'ancien sélectionneur zambien Hervé Renard, qui l'avait côtoyé lors de son passage dans le Nord : "Il faut vraiment noter son nom car c'est un joueur très très prometteur"

En duo de buteurs avec Haaland

Passé en D2 autrichienne au FC Liebering, club propriété de Red Bull, c'est au RB Salzbourg que Daka a ensuite posé ses valises. En quatre saisons, il a raflé quatre titres de champion d'Autriche et trois Coupes d'Autriche. Durant la saison 2019-2020, il était associé pendant six mois à un certain Erling Haaland. Les deux attaquants ont alors inscrit respectivement 27 et 28 buts, toutes compétitions confondues. A noter que le Norvégien, parti à Dortmund pendant l'hiver, avait disputé moitié moins de rencontres.
La saison suivante, Daka terminait meilleur buteur du championnat, avec encore 27 buts. "Nous nous sommes aidés mutuellement à devenir meilleurs à chaque fois, à l'entraînement et en match", racontait Daka il y a un an. Pas encore indiscutable avec Leicester, il reste l'un des plus grands espoirs de la sélection zambienne. Bien que cette dernière ne se soit pas qualifiée pour la CAN-2022. Et il sait que ses performances en club peuvent faire rayonner son pays.
"Les joueurs d'Afrique de l'Ouest ont dominé parce qu'ils sont un peu plus proches de l'Europe. Les scouts (recruteurs) hésitent peut-être à venir voir des joueurs du sud de l'Afrique, donc nous portons une responsabilité", confie-t-il en 2020. Son quadruplé à Moscou lui a déjà valu, en tout cas, d'être félicité sur Twitter par Hakainde Hichilema, le président de la république de Zambie.
Qualifications Euro
Digne : "De belles choses m'attendent"
05/06/2019 À 19:25
Transferts
Les 10 infos mercato qui vous ont échappé mardi
31/07/2018 À 18:22