L'Olympique Lyonnais a coulé. Ce jeudi soir, l'OL a été très nettement battu par West Ham (0-3), lors des quarts de finale retour de la Ligue Europa. Au Groupama Stadium, Craig Dawson (38e), Declan Rice (44e) et Jarrod Bowen (48e) ont très vite mis fin aux espoirs des hommes de Peter Bosz, qui avaient pourtant encore toutes leurs chances, après le match aller (1-1). Dans le dernier carré, les Hammers retrouveront l'Eintracht Francfort, tombeur du FC Barcelone.
Sept minutes avant la pause et trois minutes après le retour des vestiaires. Soit dix minutes durant lesquelles Lyon a vécu un petit cauchemar, en encaissant trois buts. Craig Dawson a marqué de la tête, sur corner (38e, 0-1). Depuis ses débuts pour West Ham en décembre 2020, il en est désormais à six buts de la tête, toutes compétitions confondues.
Ligue 1
"Trop de respect", "des regrets" : l’OL, si près, si loin
18/09/2022 À 22:30

Pablo Fornals (West Ham) et Malo Gusto (Lyon)

Crédit: Getty Images

West Ham a fait preuve de réalisme

Avant que Declan Rice n'enfonce le clou, juste avant la pause, de l'intérieur du droit (44e, 0-2). Le capitaine des Hammers a marqué cinq buts, toutes compétitions confondues, pour West Ham cette saison, autant qu'au cours de ses cinq saisons précédentes combinées pour le club. Enfin, juste après la reprise, Jarrod Bowen a lui aussi battu Julian Pollersbeck, d'un tir croisé du droit (48e, 0-3).
Du réalisme, de l'efficacité, tout a réussi à West Ham. Les Hammers ont même eu les opportunités pour donner encore un peu plus d'ampleur à ce score déjà bien fleuve, mais ni Pablo Fornals (18e), double passeur décisif dans cette rencontre, ni Michail Antonio (57e), ni même Said Benrahma (90e+3) n'ont su tromper la doublure d'Anthony Lopes.

Toko Ekambi avait pourtant trouvé le poteau en début de match

Pourtant, l'OL avait parfaitement entamé sa rencontre. Karl Toko Ekambi, intenable, est parvenu à mettre dans le vent la défense adverse, à chaque fois qu'il avait le ballon, ou presque. C'est même d'ailleurs lui qui s'est montré le premier dangereux, en trouvant le poteau (5e). Avant de solliciter Alphonse Areola, à bout portant (27e). Le portier international français a ensuite eu une soirée bien plus tranquille, malgré une ultime frappe dangereuse de Malo Gusto, qui l'a obligé à intervenir (69e), tandis que celle de Moussa Dembélé ne lui a pas demandé de s'employer (87e).
Lyon affiche 67% de victoires sans Lucas Paqueta titulaire toutes compétitions confondues cette saison (6/9), contre seulement 39% quand il l'est (12/31). Forfait, puis finalement dans le groupe, après un test négatif au Covid-19, le Brésilien est entré à la pause, en compagnie de son compatriote Tetê. Les deux hommes n'ont absolument pas pesé dans une rencontre où la révolte lyonnaise n'a jamais eu lieu.
West Ham rejoint donc le dernier carré et disputera sa toute première demi-finale européenne depuis 1976. Cette année-là, le club anglais s'était ensuite qualifié pour la finale de la Coupe des vainqueurs de coupe. De son côté, Lyon a subi sa plus large défaite à domicile en compétition européenne après celles face à Mönchengladbach en 1974 (2-5), aux Rangers en 2007 (0-3) et au Bayern Munich en 2010 (0-3). L'OL, actuel dixième du classement de la Ligue 1, n'a désormais plus que le championnat pour tenter d'accrocher l'Europe. La fin de saison risque d'être bien longue.
Ligue 1
Lopes en feu, Mbappé entêté : les tops et les flops de Lyon - PSG
18/09/2022 À 22:29
Ligue 1
Un but de Messi a suffi
18/09/2022 À 20:42