Seulement 7e de Ligue 1 avec 8 points pris en 5 journées, l'OL n'a pas encore atteint sa vitesse de croisière sous les ordres de son nouvel entraîneur, Peter Bosz. Le match face aux Glasow Rangers, jeudi, en Ligue Europa, pourrait-il servir à régler les automatismes ? "Quand un nouvel entraîneur arrive, cela prend du temps de construire un style de jeu et un système. Il faut que les joueurs et l'entraîneur s'habituent les uns aux autres", a relativisé Steven Gerrard, l'entraîneur du club écossais, en conférence de presse avant le début du groupe A de la C3.
"Lyon a de très bons joueurs, c'est un gros club qui devrait être en C1. Ils ont aussi un entraîneur très expérimenté et on ne se fait aucune illusion sur la difficulté du match que nous avons à jouer demain", a ajouté l'ancien milieu de Liverpool. Même l'absence de Moussa Dembélé, qui a souvent martyrisé les Rangers quand il évoluait au Celtic (2016-2018), avec 7 buts inscrits en 9 matches, sans jamais perdre, ne rassure pas particulièrement Gerrard.
Ce sera un gros test, aucun doute
Ligue 1
Lyon confirme son rebond
IL Y A 3 HEURES
"Ce serait très naïf de croire que Lyon sera moins fort juste parce qu'un joueur lui manque", a-t-il averti. Bosz connaît bien les Rangers, a d'ailleurs rappelé le coach, puisque le Bayer Leverkusen, l'ancienne équipe qu'il dirigeait, avait éliminé le club écossais en huitièmes de finale de la C3 il y a deux saisons, avec une victoire 3-1 à Ibrox Park. Le champion d'Écosse en titre ne se présentera tout de même pas en victime expiatoire.

Nos favoris pour la Ligue des champions : Le PSG vraiment seul au monde ?

"On peut toujours apprendre en jouant contre les meilleurs équipes (...) Les matches face à des équipes comme Lyon, c'est ce que tout le monde veut vivre", a-t-il relevé. "Ce sera un gros test, aucun doute, il faudra un niveau de concentration élevé, sinon contre ces équipes on est punis très vite (...) mais on a confiance dans le fait qu'on peut jouer à ce niveau et être compétitifs, on veut leur poser des problèmes", a-t-il conclu.
Ligue 1
La patte Bosz : comment l’OL a redéfini son milieu
HIER À 21:46
Ligue 1
Du jamais vu depuis… 2010 : Messi, l'homme qu’on ne remplace presque jamais
20/09/2021 À 15:18