Premier faux pas pour Manchester United. L'équipe remaniée des Red Devils est tombée à domicile face à la Real Sociedad sur un penalty très sévèrement accordé par l'arbitre et transformé par Brais Mendez (0-1). Cristiano Ronaldo a disputé la rencontre dans son intégralité et n'a su trouver la faille, malgré un but refusé pour hors-jeu en première période. La série de quatre victoires de rang s'achève ce soir pour les hommes d'Erik ten Hag.
Transferts
Les 7 infos mercato de mardi
29/11/2022 À 10:33
C'est une victoire historique que la Real Sociedad est venue chercher à Old Trafford. Jamais, en 18 saisons européennes, les Basques n'avaient gagné sur le sol anglais. C'est désormais le cas, et ils peuvent remercier leur recrue estivale, Brais Mendez, qui n'a pas tremblé pour tromper David de Gea (0-1, 58e) et, il faut l'avouer, l'arbitre un peu aussi.
La décision de Marco di Bello ne fera pas de vague en Angleterre qui vit une période de deuil national avec le décès de la Reine Elizabeth II, mais elle mériterait qu'on s'y intéresse de plus près. A peine entré en jeu, Lisandro Martinez, héroïque sur l'action précédente en enlevant un ballon promis à Alexander Sorloth, a dévié une frappe de David Silva de la cuisse et, par ricochet, du bras. L'arbitre a réagi immédiatement, conforté par le VAR, mais la sanction semblait sévère.

Une minute de silence respectée lors de Manchester United-Real Sociedad à Old Trafford.

Crédit: Getty Images

Antony inexistant

Les Mancuniens ne pourront s'en prendre qu'à eux-même. Ils sont les seuls responsables de la première période peu emballante proposée à leurs supporters, encore sonnés par la disparition de la monarque à qui ils ont rendu hommage en respectant religieusement une minute de silence.
Il a fallu attendre la 35e minute et un but refusé pour hors-jeu à Ronaldo, titularisé pour la première fois depuis la déroute à Brentford, pour sortir le public d'Old Trafford de sa torpeur. Il n'avait rien eu à se mettre sous la dent, hormis la frappe cadrée trop mollassonne d'Antony, fantomatique. La seule en 45 minutes.

Ten Hag a lancé ses jeunes

Chez les Red Devils, le danger est le plus souvent venu de Casemiro (77e, 90e+1), milieu défensif. Le manque d'allant de son équipe n'a pas échappé à Ten Hag, qui avait lancé Bruno Fernandes à la pause et son homme fort du moment, Jadon Sancho, à vingt minutes du terme. Sans réaction. Le tacticien néerlandais a usé toutes ses flèches offensives, même les plus jeunes. Charlie McNeill, 19 ans ce vendredi, a disputé ses premières minutes en professionnel.
Entretemps, les Bleu et Blanc ont marqué et Takefusa Kubo, puis Mohamed-Ali Cho, l'ex-Angevin, ont failli doubler la mise (64e, 79e) que Manchester United tentait de revenir dans la partie. Il n'y a pas péril en la demeure, les autres équipes du Groupe E - le Sheriff Tiraspol a battu l'Omónia Nicosie (3-0) - étant à la portée du club anglais. Mais MU part avec un désavantage dans sa quête de la première place.
Premier League
Messi "magique", retraite et sanction : Ronaldo lâche (encore) ses vérités
17/11/2022 À 21:34
Premier League
Cristiano Ronaldo, une bombe en questions
14/11/2022 À 16:36