Ce n'est pas le genre de petite phrase qui va passer inaperçue. En Amérique du Sud comme en Europe. Ce jeudi soir, River Plate a encore été sacré champion d'Argentine après son succès 4-0 contre le Racing, histoire de décrocher le 37e titre de l'histoire de ce club mythique. Mais dans les folles célébrations qui ont suivi, Marcelo Gallardo a un peu refroidi l'ambiance quand il a évoqué son avenir. "Au-delà de la réflexion que je peux avoir, je sais que ce sera la décision la plus difficile à prendre de ma vie quelle qu'elle soit", a lâché l'entraîneur argentin de 45 ans dans des propos repris par le quotidien argentin Olé.
Pour les fans de River Plate, c'est forcément une petite douche froide alors qu'El Muñeco fait le bonheur de leur club depuis 2014. "J'ai tout donné à ce club. Et c'est la première fois au cours de ces sept années que je sens que mon voyage avec River touche à sa fin. Je vais me poser pour réfléchir à mon avenir. Ces années ont été usantes or River a besoin de tout le monde avec 100%. Je mérite la chance de repenser ce qu'il faut faire", a encore confié l'entraîneur adulé par tous les fans de Los Millonarios.

Marcelo Gallardo coach of River Plate celebrates after his player Agustin Palavecino (not in frame) scored the first goal of his team during a match between River Plate and Racing Club as part of Torneo Liga Profesional 2021at Estadio Monumental Antonio V

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Mbappé et sa maîtrise de l’espagnol : “Si tu voyages un jour, il faut parler la langue…”
IL Y A UNE HEURE

13 titres en 7 ans !

Cette sortie laisse penser qu'un nouveau cycle va sûrement commencer alors que Marcelo Gallardo est en fin de contrat en décembre avec River Plate. Mais si c'est un petit tremblement de terre à Buenos Aires où l'ancien milieu de terrain de l'AS Monaco et du PSG a accumulé les trophées (13 en 7 ans dont deux Copa Libertadores et une Copa Sudamericana), il peut y avoir des répercussions plus loin encore. En Amérique du Sud. Mais également de l'autre côté de l'Atlantique, en Europe notamment.
Depuis des années, le succès de Marcelo Gallardo en l'Argentine a engendré un certain fantasme autour de l'ancien coach de Nacional Montevideo, géant uruguayen avec lequel il a remporté le championnat d'Uruguay après seulement une saison sur le banc en 2012. Son nom a régulièrement été évoqué sur le Vieux Continent ces dernières années. A Monaco ou Lyon par exemple. Mais aussi plus récemment au FC Barcelone avant l'arrivée de Xavi. Mais jusqu'à présent, l’ancien numéro 10 n'avait pas voulu envisager de quitter son club formateur.

Guardiola sous le charme : "J'espère pouvoir un jour l'affronter"

Pour une fois, il ouvre la porte. Et alors que plusieurs grands clubs s'interrogent sur leur avenir sur le banc, cela pourrait en amener plus d'un à regarder son CV avec attention. Car pour beaucoup, le technicien de 45 ans a tout d'un ovni tant il a métamorphosé River. "Les joueurs de River sont de bons footballeurs, mais Gallardo parvient à les faire jouer à une intensité maximale, à les amener à leurs limites, que ce soit sur le plan physique ou mental", avait confié début 2020 à Thomas Goubin l’entraîneur argentin, Pablo Lavallen quand on avait voulu décrypter la méthode de l’ex-hargneux numéro 10.
Même Pep Guardiola n'a pas caché son admiration en 2019 pour le travail de son homologue à la tête du légendaire club argentin. "Ce que fait Gallardo à River est incroyable. Je ne comprends pas qu'il n'ait jamais été nommé parmi les trois meilleurs entraîneurs de l'année. J'espère pouvoir un jour l'affronter", avait lâché le boss de Manchester City. De quoi penser que Marcelo Gallardo va attiser les envies de plus d'un club. Ils ont cependant intérêt à vite s'activer. Car en Amérique du Sud, on parle de lui avec insistance pour reprendre la sélection d'Uruguay qui s'est séparée d'Oscar Tabarez. En clair, le tourbillon de rumeurs ne fait que commencer !
Ligue 2
Ajaccio rate le coche, pas Sochaux
IL Y A 2 HEURES
Bundesliga
Nkunku a beau empiler les buts, Leipzig ne tourne plus rond
IL Y A 2 HEURES