La France retrouve les qualifications à l'Euro-2011, mardi à Reims, contre la Slovénie, et aura intérêt à s'imposer car l'Ukraine a gagné en Belgique vendredi (2-0), se détachant ainsi au classement. Dans cette revue d'effectif, les attaquants utilisés vendredi donnent l'embarras du choix à Mombaerts, tandis que sur les autres lignes, les titulaires habituels, ménagés (Sakho, Capoue, Corchia, Mvila), peuvent dormir tranquilles. Six changements! Surtout sur le plan offensif. Et c'est Sako qui s'est illustré: auteur du but français dès la 2e minute, sur un coup franc excentré mais puissant, le Stéphanois a sans doute été le meilleur sur le terrain, multipliant débordements et décalages. Le tout assorti d'une frappe puissante.
Prestation intéressante de la part de Langil, ailier lui aussi très actif, pour sa première sélection, contrairement à Modeste, discret. Obertan, entré pour la seconde période, a déployé sa maestria technique de manière un peu vaine. Le Mancunien, pourtant en position idéale, a aussi raté le cadre à deux reprises. Le milieu n'a pas brillé davantage, à l'image de Sankharé, promu capitaine et peu en vue, ou Aït-Fana, qui eut du mal à éclairer le jeu dans une position de meneur. Gonalons, pour sa première, a été plutôt sobre mais efficace dans le balayage défensif.
Seule la défense est restée quasiment inchangée. Elle était d'ailleurs assez expérimentale: seul Bocaly (à droite) avait déjà quelques capes à son actif. Les novices Souprayen (à gauche), Yanga-Mbiwa et surtout Mangala ont affiché une belle solidité en première période avant de connaître des flottements après la pause.
Matches amicaux
Revue d'effectif
13/11/2009 À 12:56
K. Ayari, s'appuyant sur Djebari, en profitait pour perforer la charnière centrale (52). Les Tunisiens proposaient un pressing en seconde période et déstabilisaient les Bleuets, qui en perdaient leur jeu. La Tunisie obtenait ainsi le nul, mérité au vu de la seconde période, et qui répondait au même nul réussi le 11 février, à Sousse.
LA DECLA : Erick Mombaerts (sélectionneur de la France)
"C'était un match engagé, avec une belle opposition. On avait connu au match aller (en Tunisie) les mêmes conditions. Il était important de donner du temps de jeu à tout le monde. Ce qui est dommage, c'est qu'on a fait trente très bonnes premières minutes, qui auraient dû se traduire par un plus net avantage. On a fait une erreur qu'on a payée cash, puis on a eu d'énormes occasions et on a manqué de réalisme. C'est un peu notre problème depuis un petit moment. On a des situations de finition à quelques mètres du but, il faut au moins cadrer! Au vu du nombre d'occasions, c'est pénalisant pour l'équipe. N'avoir marqué qu'un but, oui, c'est une forme de déception. Le jeu sur les ailes me satisfait, parce qu'on essaie de développer du jeu, mais si ces mouvements ne se traduisent pas par des buts, ça ne sert pas à grand-chose".
Matches amicaux
Menace d'explosion à Hanovre, Allemagne - Pays-Bas annulé
17/11/2015 À 18:33
Matches amicaux
Le match Allemagne - Pays-Bas annulé, le stade évacué
17/11/2015 À 18:28