MARSEILLE - BETIS : 1-0
But : Valbuena (53e)
Sans faire d'étincelle, l'OM accélère la cadence. Au pas contre Montpellier (0-1) lors de son dernier match, les hommes de Didier Deschamps ont passé la seconde face au Betis Séville (1-0). Désormais au petit trot, le onze titulaire se dessine. Pendant plus d'une heure, DD n'a effectué aucun changement, laissant présager de l'équipe qui jouera le Trophée des champions face à Lille (le 27 juillet, à Tanger).
Bonne nouvelle pour le coach olympien, ses recrues sont dans le tempo. A commencer par Amalfitano, dont la vivacité et l'envie d'aller de l'avant ont été à l'origine de quelques combinaisons bien inspirées avec Valbuena, côté droit. Mais sans ballon, pas de combinaison. Et dans le jeu, le Betis a vite pris le dessus, pressant très haut et privant l'OM de ballon. Dans le sillage d'Achille Emana, qui a régalé la chique avec des gestes techniques exceptionnels et des passes millimétrées, l'attaque sévillane a déstabilisé la défense olympienne à chaque fois qu'elle a joué en mouvement.
Ligue 1
"Il n'y a pas de honte à aimer un club"
16/07/2011 À 16:13
Valbuena touché à la hanche
Marseille doit peut-être son salut à une autre recrue, Alou Diarra, dont les jaillissements (18e, 40e) ont remis les siens dans le sens de la marche. C'est d'ailleurs suite à une énième récupération de l'international français que le but marseillais est arrivé. Morel, péché à Lorient cet été, a bénéficié de cette intervention pour percer côté gauche et adresser un centre victorieux à Valbuena. Le joueur de poche de l'OM a ouvert son pied pour inscrire le seul but du match (53e), contre le cours du jeu. Mais très vite, la joie de ses coéquipiers s'est transformée en inquiétude. Valbuena s'est tenu la hanche et les cotes pendant deux minutes avant de sortir. " C'est un coup que j'ai reçu avant le but, a déclaré le Marseillais. On va voir demain (jeudi) matin, je vais passer des examens".
Face à l'Udinese, samedi (à 18h, à Bayonne), il faudra encore passer à une vitesse supérieure. Et l'association Valbuena-Amalfitano semble indispensable pour y parvenir. Gagner contre les Italiens, vainqueurs de Bordeaux (3-1), serait une préparation idéale pour le Trophée des champions. Et contre Lille, avancer au petit trot ne suffira plus. Il faudra être au grand galop.
Marseille : Mandanda - Fanni (Azpilicueta, 66e), Diawara (N'Koulou, 75e), Mbia, Morel (Sabo, 83e) - Amalfitano (Lucho, 75e), A. Diarra (Kabouré (75e), Cheyrou - Valbuena (J.Ayew, 56e), Rémy (Omrani, 83e), A. Ayew.
Ligue 1
"Des discussions pour Lucho"
15/07/2011 À 21:47
Match amical
Italie - France : la liste le 8 à 14h
25/10/2012 À 16:40