AFP

France - Allemagne (1-2) - les notes des joueurs : Franck Ribéry y a pourtant mis du cœur 

Ribéry y a pourtant mis du cœur 
Par Eurosport

Le 07/02/2013 à 01:05Mis à jour Le 07/02/2013 à 02:17

Portés par un Franck Ribéry virevoltant, les Bleus ont souffert du manque de réalisme de Karim Benzema et des oublis défensifs de Patrice Evra et Mamadou Sakho. Le milieu, à l'image de Yohan Cabaye, a souffert. Les notes en relief.

HUGO LLORIS
Note défensive : 7 - Note offensive : 5

Il a sauvé les Bleus dès la 6e minute en chipant la balle dans les pieds de Mesut Özil puis en claquant sur sa barre une tête de Per Mertesacker. Abandonné par sa défense sur l'égalisation, il s'est couché quand il le fallait face à Thomas Müller (49e). Sur le second but, Sami Khedira l'ajuste à bout portant. Cruel pour un Hugo Lloris propre sur ses relances et qui ne peut pas se reprocher grand-chose. 

Bilan : Trois parades et un match frustrant.

BACARY SAGNA
Note défensive : 6 - Note offensive : 5

Il a bien tenu son couloir et les Allemands ont davantage insisté du côté de Patrice Evra. Bacary Sagna a tenté d'apporter offensivement. Une bonne présence devant mais un léger déchet dans ses centres. Un bon sauvetage sur un contre (30e) et une vraie application défensive pour le Gunner qui semble retrouver la forme. 

Bilan : Debuchy peut se faire quelques cheveux blancs. 

LAURENT KOSCIELNY
Note défensive : 6 - Note offensive : 5

Son gabarit a fait un bien fou face aux géants allemands. Sa bonne intervention d'entrée sur Mario Gomez (2e) a donné le ton de son match. Bien sûr, il a parfois souffert face à la vivacité germanique mais, toujours bien placé, il a compensé par des interventions franches à terre (20e devant Gomez) ou dans les airs (37e). Il a tenté d'apporter le surnombre sur une montée (37e) et de s'appliquer sur ses relances. Sa sortie, sur blessure, a affaibli l'axe des Bleus. 

Bilan : De la taille et de la jugeote.

Remplacé par ADIL RAMI 
Note défensive : 4 - Note offensive : 5

Une première passe mal dosée qui aurait pu coûter cher mais Rami s'est montré solide dans les duels. Il n'est pas fautif sur les deux buts allemands mais, souvent en retard, il manque parfois de promptitude. Un jeu long intéressant.

Bilan : De l'impact mais parfois trop facile.

MAMADOU SAKHO
Note défensive : 4 - Note offensive : 4

Pris dans son dos par Özil dès les premières minutes (6e), il a connu un vrai retard au démarrage à l'image de sa mauvaise relance (9e). Son retour autoritaire sur Gomez (22e) l'a remis dans la rencontre. Mamadou Sakho a alors pris le dessus sur ses adversaires directs notamment Gomez devant lequel il a effectué une interception sans doute décisive (38e).  Mais il est trop court sur l'égalisation allemande et se fait prendre dans son dos sur le but de Khedira. Il joue souvent les pompiers de service mais trop d'oublis dans son dos.

Bilan : Des erreurs d'inattention mais un vrai impact dans les duels.

PATRICE EVRA
Note défensive : 4 - Note offensive : 6

Il a énormément apporté offensivement avec des enchainements bien sentis avec Franck Ribéry et Mathieu Valbuena. Il percute beaucoup (5e, 58e) mais a une grosse tendance à se laisser aspirer et laisse des boulevards dans son dos. Directement fautif sur le deuxième but allemand. Un oubli qui coûte cher à l'heure de faire les comptes.

Bilan : De l'envie, des oublis et une prestation d'ensemble sinusoïdale.

BLAISE MATUIDI
Note défensive : 5 - Note offensive : 4

Il a d'abord tenu à bout de bras un milieu qui a eu  un mal fou à contrôler Özil. Il a contré une première frappe du Madrilène (2e). Toujours aussi précieux dans la récupération (7e), il a tenté de transpercer le premier rideau allemand. Mais lors d'une première demi-heure où les Bleus ont subi, il a joué bas dans un onze coupé en deux. Il  n'a pas toujours su faire la transition et a souffert face à la technique en mouvement du milieu allemand.

Bilan : Appliqué, il n'a toutefois pas été au niveau impressionnant de ses dernières sorties en bleu.

Remplacé par ETIENNE CAPOUE
Note défensive : 3 - Note offensive : 4

Une entrée en jeu catastrophique. D'abord une mauvaise ouverture directement en touche (49e) puis une perte de balle dans sa moitié de terrain qui débouche sur l'égalisation allemande. Beaucoup de munitions gâchées et un mal fou à se situer dans l'entrejeu. Il gêne Karim Benzema sur une vraie occasion de but (72e).

Bilan : On a connu Deschamps plus inspiré dans son coaching.

YOHAN CABAYE
Note défensive : 4 - Note offensive : 4

Yohan Cabaye a énormément souffert face aux virevoltants milieux allemands et à leur justesse technique. Pris dans son dos sur la première occasion allemande (6e), il n'a pas toujours fait les bons choix offensivement (mauvaise ouverture sur Sissoko, 16e).  Il n'a pas eu la justesse technique qu'on lui connait et n'est pas assez incisif sur le deuxième but allemand. Trop souvent dépassé.

Bilan : Un déchet inhabituel pour le Magpie.

MOUSSA SISSOKO
Note défensive : 5 - Note offensive : 4

Moussa Sissoko n'est pas un ailier et ce n'est pas lui rendre service que de l'aligner à droite. D'entrée, il rate sa frappe sur la première occasion française (4e). Trop court sur bonne ouverture de Franck Ribéry (23e), il n'a ni les qualités techniques ni les qualités de débordement que nécessite le poste. Il sauve en catastrophe sur une énorme occasion allemande (32e) et est bien plus utile dès lors qu'il repique dans l'axe où ses qualités de percussion s'expriment davantage. Une belle passe décisive pour Valbuena rehausse sa prestation. 

Bilan : A droite, Sissoko n'est que l'ombre de lui-même.

FRANCK RIBERY
Note défensive : 4 - Note offensive : 7

Pas de doute, le dynamiteur c'est lui. Chacune de ses prises de balle ou presque a accéléré le jeu des Bleus. Il a mis la France dans le bon sens en déchirant le bloc allemand (14e, 28e, 39e, 41e) sur son côté droit. Sa relation technique avec Benzema et Valbuena est intéressante. Une facilité déconcertante à éliminer comme sur ce râteau (69e). Bien sûr, son replacement défensif n'est pas irréprochable mais il est si généreux offensivement.... A l'image de son ultime débordement en toute fin de match (88e). Audacieux de bout en bout.

Bilan : Face aux Allemands, c'était Kaiser Franck.

MATHIEU VALBUENA
Note défensive : 6 - Note offensive : 6

Après une mise en route délicate, il a parfaitement combiné dans l'axe ou sur les côtés avec Ribéry et Benzema. De la clairvoyance sur une superbe ouverture pour Benzema (27e), de l'opportunisme sur l'ouverture du score... de la tête. En seconde période, il a continué de se régaler dans les petits espaces avec Ribéry et aurait pu doubler la mise s'il n'avait pas trop enlevé sa frappe (63e). Valbuena a complété sa prestation pleine avec un pressing constant notamment en début de rencontre.

Bilan : Devenu incontournable dans le système de Deschamps au fil des matches.

KARIM BENZEMA
Note défensive : 4 - Note offensive : 4

Benzema n'a plus marqué en bleu depuis juin dernier et ce match ne rassurera personne. Un gros raté pour débuter (27e) seul face à Adler. Il s'est montré plus intéressant dans la construction et dos au but (72e) que dans la finition. Au choix une frappe trop enlevée (58e) ou un manque de promptitude sur un bon centre d'Evra. Mais son coup franc sur la barre amène l'ouverture du score. Il est à l'aise dans les petits espaces, il lui reste à se montrer décisif. Un pressing inégal. 

Bilan : Huit mois sans but en sélection et ce n'est pas faute d'avoir des occasions.

0
0