Eurosport

Bleus - Liste des 23 : Deschamps ne ménage ni Payet ni Sakho mais l'un perd plus gros que l'autre

Deschamps ne ménage ni Payet ni Sakho mais l'un perd plus gros que l'autre

Le 27/08/2015 à 15:57Mis à jour Le 27/08/2015 à 22:22

ÉQUIPE DE FRANCE - Mamadou Sakho et Dimitri Payet sont les deux grands absents de la liste de Didier Deschamps pour les matches amicaux face au Portugal et la Serbie. Le sélectionneur a lancé jeudi un avertissement assez clair aux deux joueurs. Même si c'est surtout l'absence de Payet qui interpelle en vue de l'Euro. Explications.

Promis juré, ce n'est pas une sanction. Et pourtant, en y regardant de plus près, ça y ressemble fort. Mamadou Sakho et Dimitri Payet n'ont pas été invités par Didier Deschamps à rejoindre Clairefontaine lundi prochain. Comme Jallet, Ntep, Lacazette et Gonalons, le milieu de West Ham et le défenseur de Liverpool, présents face à la Belgique et l'Albanie en juin dernier, ont été éjectés du groupe France ce jeudi. A la différence près que les trois premiers cités sont blessés et que la place de Gonalons parmi les Bleus tient souvent aux absences des habitués du poste (Schneiderlin lors du dernier rassemblement).

Mamadou Sakho à Clairefontaine

Mamadou Sakho à ClairefontaineAFP

Mamadou Sakho : une question de temps de jeu

Pourquoi Deschamps ne l'a pas convoqué ? C'est clair comme de l'eau de roche : Mamadou Sakho ne joue pas avec Liverpool et tant que cette situation perdure, il n'y a pas de raison pour le sélectionneur de l'appeler. L'ancien Parisien, barré par Lovren dans son club, n'a pas joué une minute en Premier League cette saison. C'est un vrai problème pour Sakho… et pour Deschamps. Même si c'est son doublé qui a offert la qualification au Mondial aux Bleus en novembre 2013 face à l'Ukraine (3-0), même s'il était le titulaire indiscutable aux côtés de Varane au Brésil, tout Sakho qu'il est, il doit jouer pour postuler à une place dans les 23.

Ce qu'en dit Deschamps : "C'est un joueur important qui se retrouve dans une situation sportive difficile. Jouer des matches internationaux quand on n'a pas joué avec son club pendant plus d'un mois... C'est compliqué. J'espère que sa situation va s'améliorer."

Où en sont ses concurrents ? Kurt Zouma connaît la trajectoire inverse. Lui ne cesse de grimper dans la hiérarchie à Chelsea. Mourinho l'a préfèré à Gary Cahill lors de la dernière sortie de Chelsea. Eliaquim Mangala est un titulaire indiscutable à City depuis le début de saison, même si le recrutement de Nicolas Otamendi fragilise son avenir. Mais Mangala signe actuellement des prestations convaincantes.

Que doit-il faire pour aller à l'Euro ? Changer de club. Sakho a quelques jours pour trouver une porte de sortie. S'il hésitait encore, le message que lui a fait passer Deschamps ce jeudi doit l'inciter à se relancer. L'AS Rome semble prête à l'accueillir. Contrairement à Payet, Sakho a un statut en équipe de France. Il en était le vice-capitaine en 2014 et faisait partie du noyau dur. Il ne lui manque pas grand-chose pour revenir. En dépit d'une concurrence féroce.

  • Notre avis : Un transfert, quelques prestations emballantes, et son retour en Bleu se fera naturellement. Dans l'esprit de Deschamps, Sakho est le parfait complément de Varane.

Dimitri Payet : une question de niveau

Pourquoi Deschamps ne l'a pas convoqué ? Contrairement à Sakho, ce n'est pas une question de temps de jeu, mais de niveau. Le sélectionneur s'est montré beaucoup plus sévère avec Payet qu'avec le défenseur de Liverpool. Deschamps n'a jamais incriminé le choix de carrière de Payet de rejoindre un club de milieu de tableau en Premier League. Le Réunionnais n'a simplement pas donné satisfaction lors de ses dernières convocations en Bleu. Pour lui, c'est une question de niveau et c'est donc beaucoup plus inquiètant.

Ce qu'en dit Deschamps : "J’attends mieux, j’attends plus. Il a fait un très bon premier match contre Arsenal, il y en a eu deux autres derrière. Sur les trois premiers matches qu’il a joués, on l’a suivi."

Où en sont ses concurrents ? Ntep, sur le flanc, ne sera pas du double rendez-vous de septembre. Mais Nabil Fekir s'installe peu à peu et enchaîne sa troisième convocation consécutive. Malgré des performances moyennes en Bleu, Griezmann reste indiscutable. Tout comme Mathieu Valbuena, qui a mis toutes les chances de son côté en quittant le Dynamo Moscou pour revenir en Ligue 1, à Lyon. A ce poste, la concurrence est redoutable et l'absence de Payet marque clairement sa chute dans la hiérarchie.

Que doit-il faire pour aller à l'Euro ? Multiplier les bonnes performances à West Ham pour forcer Deschamps à lui redonner une dernière chance avant l'Euro et briller en Bleu.

  • Notre avis : Payet part de loin. Cette absence est une véritable claque qui sonne comme un sévère avertissement. Il lui faudra être irréprochable pour espérer ne pas rater l'Euro après avoir vu la Coupe du monde lui filer sous le nez.
Dimitri Payet à l'entrainement avec l'équipe de France

Dimitri Payet à l'entrainement avec l'équipe de FranceAFP

0
0