C’est presque passé au second plan vu les circonstances et l’ampleur médiatique prise par l’affaire judiciaire qui secoue actuellement Karim Benzema et Mathieu Valbuena, mais Didier Deschamps a sorti quelques surprises de son chapeau. Notamment dans le secteur offensif. Ben Arfa et Gignac reviennent. Coman débarque. Et Lacazette ? Il apparait déjà comme le grand perdant de cette histoire. Laissé sur le bas-côté une nouvelle fois, l’attaquant de l’OL n’a pas été épargné par les critiques du sélectionneur.

Lacazette reste à quai

Lacazette, je suis ses performances, et aujourd'hui, sur ce que je vois, elles ne sont pas suffisantes, comme quand je le prends en équipe de France. Il est capable de faire beaucoup mieux.
Matches amicaux
Deschamps a choisi le mutisme mais les questions sur Benzema et Valbuena restent
05/11/2015 À 18:49
Alexandre Lacazette paye son début de saison délicat avec l’OL. Pas dans le bon tempo et beaucoup moins décisif avec son club (3 buts en 15 matches toutes compétitions confondues), l’attaquant de 24 ans ne semble plus entrer dans les bonnes grâces de son sélectionneur. S’il souhaite avoir une chance de réintégrer le groupe avant l’Euro 2016, il va devoir retrouver un niveau de jeu digne d’un international. Et pour l’instant, ce n’est pas le cas.

Avec Ben Arfa, la hache de guerre est définitivement enterrée

Hatem fait un très bon début de championnat. (…) C'est bien de le faire revenir dans le groupe France. Il a cette qualité, cette faculté sur une action de faire des différences et a marqué de très beaux buts. Sans trahir de secret, on a eu l’occasion de se recroiser à Clairefontaine quand il était blessé et venait se faire soigner. Il était très content de me voir, il m'a sauté dans les bras, sans rire.
Comme il nous l’avait confirmé sur notre site la semaine dernière, Didier Deschamps observait Hatem Ben Arfa avec attention depuis son arrivée à Nice. Malgré un différend entre les deux hommes lors de leur aventure commune à Marseille, DD a confirmé qu’il n’avait plus aucun problème avec le Niçois. A Ben Arfa de prouver sa valeur sur le terrain désormais.

Hatem Ben Arfa

Crédit: Panoramic

DD pas très bavard sur Giroud

Giroud fait partie des attaquants qui jouent dans l'axe. Olivier a eu une période difficile. Ce qu'il a fait au Danemark avec ses deux buts est important. Les circonstances ont fait qu'il a joué plus et il continue à marquer des buts, c'est une très bonne chose.
Son dernier doublé avec les Bleus et son regain de forme avec les Gunners ont redonné un peu plus de crédit à Olivier Giroud. Le Français, souvent contesté et pas très convaincant, va profiter de certaines absences pour gratter du temps de jeu afin de convaincre son sélectionneur. Il en a bien besoin.

Giroud double buteur face au Danemark

Crédit: AFP

La récompense de Gignac

Gignac continue à marquer des buts, il en a toujours marqué. Il garde la forme athlétique qu'il avait à Marseille et fait toujours partie de ce groupe élargi. Là, j'ai pris la décision de le prendre par rapport à la blessure de Karim. A lui de profiter de ces deux sélections et du temps de jeu qu'il aura.
Ça pour une surprise, c’est une grosse surprise. On ne s’attendait pas à revoir André-Pierre Gignac dans le groupe France depuis son départ de l’OM et son arrivée aux Tigres de Monterrey au Mexique l’été dernier. Malgré l’éloignement, Didier Deschamps a pris la décision de rappeler l’ancien Marseillais qui devient le premier joueur évoluant hors d'Europe appelé en équipe de France. Inutile de se voiler la face : André-Pierre Gignac est là avant tout pour compenser celle de Benzema.

André-Pierre Gignac (France) face au Portugal

Crédit: Panoramic

Coman, la nouveauté de DD

C'est un jeune joueur mais qui a un très gros potentiel. Il était à la Juve, là au Bayern et malgré tout, avec beaucoup de concurrence, il joue, il est bon, à plusieurs postes. Il a des qualités d'accélération, de percussion, et peut jouer des deux côtés. J'avais envie de le voir là aussi avant la décision ultime.
Là aussi, Didier Deschamps a surpris. Si Kingsley Coman réalise un début de saison abouti avec le Bayern (2 buts et 6 passes décisives en 12 matches toutes compétitions confondues), son arrivée dans le groupe France était inattendue. Mais pas injustifiée. Son profil et sa forme du moment méritent le coup d’œil.
Matches amicaux
Deschamps laisse Benzema et Valbuena de côté, Ben Arfa, Coman et Gignac appelés
05/11/2015 À 13:07
Football
Benzema mis en examen et interdit de rencontrer Valbuena
05/11/2015 À 08:22