Getty Images

Amical - L'Angleterre domine la Suisse grâce à Marcus Rashford (1-0)

Bousculée, une petite Angleterre s'en sort grâce à Rashford
Par Eurosport

Le 11/09/2018 à 22:53Mis à jour Le 11/09/2018 à 23:07

AMICAL - Trois jours après avoir subi la loi de l'Espagne pour son premier match de Ligue des nations, c'est une équipe d'Angleterre remaniée qui a remis la marche avant mardi à Leicester. Grâce à un but de Marcus Rashford en début de seconde période, les Three Lions, bien que parfois malmenés, ont en effet battu la Suisse (1-0). Prochain rendez-vous pour les Anglais, dans un mois en Croatie.

L'Angleterre, peu chatoyante, a petitement battu une Suisse pas franchement inspirée en match amical (1-0), grâce à un but de Marcus Rashford, mardi à Leicester. Gareth Southgate avait procédé à neuf changements par rapport à l'équipe alignée lors de la défaite contre l'Espagne, samedi à Wembley (2-1), les deux seuls rescapés étant Maguire et Rashford. Et cela c'est vu.

Avec tout ce remue-ménage, les "Trois Lions" n'ont pas trouvé la bonne carburation, laissant jouer les Suisses, dominateurs en première période, dans le sillage de leur impressionnante victoire contre l'Islande samedi à Saint-Gall (6-0). Aucune ambition dans le jeu et de la nervosité derrière : les demi-finalistes de la dernière Coupe du monde n'ont pas séduit.

Dès la 6e minute, Butland, le gardien de Stoke (D2), s'emmêlait les pieds et manquait de marquer contre son camp. Deux minutes plus tard, il servait Tarkowski à la limite de sa surface. Le défenseur de Burnley perdait la balle sous le pressing de la "Nati", mais Shaqiri n'en profitait pas et voyait sa frappe s'écraser sur le poteau (8e). La Suisse imposait ensuite son jeu, sans toutefois en profiter. Le latéral Ricardo Rodriguez envoyait une lourde frappe depuis son flanc gauche, mais Butland réagissait tant bien que mal pour sortir le centre-tir (33e).

Angleterre Suisse

Angleterre SuisseGetty Images

Malgré tout, profitant d'un léger regain de forme de son équipe en seconde période, c'est encore Rashford, déjà buteur contre l'Espagne, qui ouvrait le score... sans forcer, après avoir été laissé seul au deuxième poteau sur un superbe long centre de Walker (54e).

La "Nati", un peu sonnée, laissait ensuite filer le match, incapable de trouver la faille dans le milieu ou la défense des "Trois Lions". Hachée par les multiples changements, la rencontre perdait ensuite son rythme pour s'achever sur ce score. Ni la Suisse, ni l'Angleterre n'avaient semble-t-il les ressources pour faire mieux.

0
0