Getty Images

Equipe de France : Avec Deschamps, mieux vaut être là en mars pour faire partie des 23

Avec Deschamps, mieux vaut être là en mars pour faire partie des 23

Le 14/03/2018 à 10:55Mis à jour Le 14/03/2018 à 19:15

En 2014 et 2016, Didier Deschamps n'avait pas changé son fusil d'épaule entre ses listes pour les amicaux de mars et ses 23 de mai. Avant les grandes compétitions, le sélectionneur national a souvent les idées claires à cette période de l'année. Si les blessés sont légion en ce moment, il n'en reste pas moins qu'être là face à la Colombie (23 mars) et en Russie (27) ne sera pas anodin.

Le football est fait de surprises et d'accélérations impromptues de l'histoire. Didier Deschamps est bien placé pour le savoir. Les deux compétitions auxquelles il a pris part à la tête de l'équipe de France - Coupe du monde 2014 et Euro 2016 - n'ont pas été de longs fleuves tranquilles. Notamment les préparations qui portaient en leur sein toutes les caractéristiques des malédictions.

Dans la dernière ligne droite menant au Mondial brésilien, il avait ainsi perdu Steve Mandanda, Franck Ribéry et Clément Grenier et dû allégrement piocher dans son réservoir de réservistes (Ruffier, Cabella et Schneiderlin).

Avant le Championnat d'Europe disputé en France ? Une hécatombe. Mamadou Sakho avait été contrôlé positif avant la liste finale, Raphaël Varane, Jérémy Mathieu et Lassana Diarra avaient eux renoncé pour des soucis physiques.

Jérémy Mathieu s'est blessé lors de France-Russie

Jérémy Mathieu s'est blessé lors de France-RussieAFP

Bref, DD est un habitué des remaniements de dernière minute. Cela doit être d'autant plus frustrant que le sélectionneur des Bleus a les idées claires bien avant de dévoiler ses listes pour les grandes compétitions.

Griezmann, Payet et Kanté, les bons exemples

Pour preuve : en 2014 et 2018, les listes pour les matches amicaux de mars - avant éventuels forfaits - étaient, à un joueur près, rigoureusement identiques aux listes des 23 qu'il avait concoctées pour la Coupe du monde 2014 et l'Euro 2016. "Oui, j'ai ma liste en tête", assurait-il dans le quotidien L'Equipe à la même période de l'année il y a deux ans. Il disait vrai. Les événements et la mauvaise fortune se sont chargés de lui faire revoir ses plans.

Cette fois, la liste de mars, pour les amicaux face à la Colombie (23 mars) et en Russie (28 mars), aura des chances d'être différente de celle du mois de mai en raison des nombreux blessés (Mendy, Fekir, Coman ou encore Tolisso). Il n'en reste pas moins que les principaux intéressés et les entrants sauront à quoi s'en tenir : être là en mars, ce n'est jamais anodin avec Deschamps.

Rappelez-vous… en 2014, Antoine Griezmann avait été appelé pour la première fois. Il n'en est plus sorti. En 2016, Dimitri Payet était sorti du placard, N'Golo Kanté arrivait chez les Bleus. L'un a brillé à l'Euro. L'autre est devenu indispensable.

Antoine Griezmann lors de France - pays de Galles

Antoine Griezmann lors de France - pays de GallesGetty Images


  • 2014 - La liste pour les matches de mars

Gardiens : Lloris, Mandanda, Ruffier
Défenseurs : Debuchy, Digne, Evra, Koscielny, Mangala, Sagna, Sakho, Varane
Milieux : Cabaye, Grenier, Matuidi, Mavuba, Pogba, Sissoko
Attaquants : Benzema, Giroud, Griezmann, Payet, Rémy, Ribéry, Valbuena

Quid de la liste des 23 en mai ? Payet est le 24e. Landreau sera dans les 23 à la place de Ruffier, qui ira quand même au Mondial suite au forfait de Mandanda. Tous les autres sont dans la liste initiale de DD.

  • 2016 - La liste pour les matches de mars

Gardiens : Lloris, Mandanda, Costil
Défenseurs : Digne, Evra, Jallet, Koscielny, Mathieu, Sagna, Sakho, Varane
Milieux de terrain : Cabaye, Diarra, N'Golo Kanté, Matuidi, Pogba, Sissoko
Attaquants : Coman, Gignac, Giroud, Griezmann, Martial, Payet

Quid de la liste des 23 en mai ? Mamadou Sakho n'y est pas en raison de son contrôle positif pour lequel il sera finalement blanchi. Les autres y seront avant les forfaits de Diarra, Mathieu et Varane.

0
0