Getty Images

La fête des voisins se finit bien entre la Belgique et les Pays-Bas

La fête des voisins se finit bien

Le 16/10/2018 à 22:58Mis à jour Le 16/10/2018 à 23:14

MATCHES AMICAUX - Un beau spectacle et un score de parité (1-1), mardi soir au Stade du Roi Baudouin, entre la Belgique et les Pays-Bas. Les Diables Rouges avaient rapidement ouvert le score avant que les Oranje n'égalisent à la demi-heure de jeu. Les joueurs de Ronald Koeman confirment ainsi leur bonne forme du moment après leur éclatant succès contre l'Allemagne en Ligue des nations.

Pas de déçu dans ce derby entre la Belgique et les Pays-Bas. Mardi soir, au stade du Roi Baudouin de Bruxelles, Diables Rouges et Oranje se sont séparés sur un match nul plutôt logique (1-1), dans cette rencontre amicale post-Ligue des nations pour les deux équipes. Après leur succès prestigieux face à l'Allemagne samedi (3-0), les hommes de Ronald Koeman confirment que leur reconstruction prend le bon chemin. Ceux de Roberto Martinez doivent, eux, gommer certains moments d'égarement. Rien de très alarmant.

Malgré deux onze remaniés par rapport au dernier match des deux équipes en Ligue des nations, Belges et Néerlandais ont disputé en première période le genre de match amical que l'on aime suivre. Ce sont d'abord les Diables Rouges qui ont fait le spectacle, prenant le jeu à leur compte et ouvrant le score sur une très belle demi-volée de Dries Mertens (1-0, 5e). Mais les Oranje ont également eu leur temps fort et ont égalisé grâce à Arnaud Danjuma Groeneveld (1-1, 27e), buteur pour sa première titularisation en sélection.

Les Oranje sont sur la bonne voie

Sans le poteau droit de Simon Mignolet, Quincy Promes aurait même pu donner l'avantage aux siens (33e) alors qu'Eden Hazard, excellent en début de match, a également eu droit à sa grosse occasion (37e). Mais les amicaux ont aussi leurs défauts et les onze changements réalisés en deuxième période ont évidemment modifié le rythme d'une rencontre proche d'être ennuyeuse durant le premier quart d'heure après la reprise. Et ce même si Youri Tielemans (48e) et Michy Batshuayi (53e) auraient pu redonner l'avantage à la Belgique assez rapidement, tandis que Nathan Aké est passé proche de doubler la mise à son tour (79e).

Au moment de tirer une conclusion plus globale, force est de constater que la sélection de Ronald Koeman est de plus en plus consistante. Après leur performance contre la Mannschaft, les Oranje ont de nouveau été capables d'inquiéter le récent demi-finaliste du Mondial, sachant aussi faire le dos rond par moments. Dans le sillage d'un Memphis Depay leader d'attaque assumé - bien qu'encore irrégulier à l'échelle d'une rencontre - les Néerlandais ont de quoi imaginer un avenir prometteur. Pour les Diables Rouges, il s'agira de gommer certains trous d'air au cours d'un match et des problèmes d'efficacité récurrents. Mais tout va plutôt bien pour les voisins…

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0