La GBM, la MBG, la BMG… Il lui manque encore un acronyme certes mais l'association Griezmann, Benzema, Mbappé reste au centre de toutes les attentions et de toutes les discussions depuis que Didier Deschamps a officialisé l'inattendu retour du Madrilène. Si la disposition sur le terrain et l'identité de ceux qui les accompagneront restent encore à peaufiner, il ne fait quasiment plus de doute que ces trois-là débuteront ensemble sur le front de l'attaque.
Parce qu'on ne rappelle pas Benzema, l'un des trois meilleurs avant-centres du monde, pour donner de l'allure à son banc de touche. Pourquoi leur association affole tous les observateurs ? Pourquoi Twitter ne parle plus que de ça ? Pourquoi chaque fait et geste des trois larrons à l'entraînement entraînent autant de réactions béates ? D'abord parce que ce trio ne fut longtemps qu'un fantasme.

Griezmann, Mbappé et Benzema à Clairefontaine

Crédit: Getty Images

Ligue des Nations
Deschamps : "Kylian Mbappé est Français, ça me va"
IL Y A 4 HEURES
Quand les Bleus ont vécu une dernière année plutôt poussive, Benzema, qui marchait sur la Liga, s'offrait comme la solution idéale pour tout résoudre. Désormais, le fantasme est devenu promesse et porte en lui un immense espoir. Ensuite parce que le Madrilène et Kylian Mbappé sont aujourd'hui deux des cinq favoris pour le Ballon d'Or (avec Kevin De Bruyne, Robert Lewandowski et… N'Golo Kanté) et leur année 2021 est absolument démentielle (46 buts en 57 matches à eux deux). Griezmann, lui, plane sur les Bleus depuis l'Euro 2016 et son influence en sélection n'est plus vraiment un sujet de discussion.
La meilleure attaque du monde
Le fantasme devenu réalité en cet été 2021, le constat, avant même de les voir à l'œuvre, est sans appel à Clairefontaine : "Nous avons la meilleure attaque du monde", claironnait cette semaine Kingsley Coman en conférence de presse. Un refrain repris depuis par Corentin Tolisso ("Kingsley a raison, on a la meilleure équipe du monde") donc forcément validé en haut lieu et notamment par Didier Deschamps. Mais la réputation naissante du trio a largement dépassé le cadre des Yvelines et même de l'Hexagone. "On a déjà perdu une demi-finale de Coupe du monde sans lui contre l'équipe de France. Avec lui, elle sera encore plus forte et ce sera encore plus difficile", a prévenu lundi en conférence de presse Eden Hazard.

Benzema et Mbappé sur Instagram

Crédit: Instagram

"C’est un joueur exceptionnel et doté d’une grande intelligence qui n’a pas forcément besoin de temps, nous a confié Francesco Pietrella, journaliste à la Gazzetta dello Sport. Avec lui, les Bleus sont plus forts." Même son de cloche en Belgique : "La France est un cran au-dessus des autres, constate Romain Van Der Plium, journaliste à la Dernière Heure. Dans tous les pays, pas qu'en Belgique, on s'est dit que c'était déjà du solide en 2018. Mais là, tu ajoutes un des cinq meilleurs attaquant de pointe au monde et Mbappé a trois ans de plus..."

Un équilibre à préserver

Reste que la France a été championne du monde sans Benzema. Aura-t-elle le même pouvoir de nuisance avec lui ? KB9 est un fantastique attaquant, c'est un fait indiscutable. Suffisant pour croire que les Bleus seront meilleurs avec lui ? C'est tout l'enjeu de ce retour qui va nécessairement modifier des équilibres. Il ne doit simplement pas briser celui d'une sélection qui brillait avant tout par sa force collective. Bien sûr, le doute est permis. Comment le trio va-t-il trouver son point d'équilibre ? Comment les faire cohabiter ? Griezmann et Mbappé s'accommoderont-ils de la place, forcément immense, que va occuper, et qu'occupe déjà, le retour de Benzema sur le terrain et dans les conversations ?

Karim Benzema à l'entraînement avec l'équipe de France.

Crédit: Getty Images

"Je sais m'adapter donc à aucun moment, on ne sera trois au même endroit, a prévenu Karim Benzema en conférence de presse. Je pense que dans l'animation offensive, il faut bouger. Ce sont des joueurs tellement talentueux qu'ils peuvent s'adapter à n'importe quelle situation. On est des joueurs de très haut niveau, c'est automatique, on n'a pas besoin de réfléchir." L'entraînement de dimanche à Clairefontaine a associé le trio pour la première avec Kylian Mbappé à gauche et Antoine Griezmann à droite à un poste moins naturel pour lui.
Aucune solution ne semble évidente aujourd'hui et si les trois hommes parlent le même football, si la première cohabitation entre Griezmann et Benzema (entre 2014 et 2015) en Bleu avait semé des promesses, il leur faudra trouver leur place en moins de 15 jours désormais. Le pari est risqué. Mais l'excitation est telle, qu'aujourd'hui, et en attendant ce premier match à Nice, elle balaie tout.
Coupe du monde
Deschamps sur le "sujet sensible" du Qatar : "Chaque personne aura sa liberté d'expression"
IL Y A 5 HEURES
Coupe du monde
Deschamps l'assure : Les Bleus "sont libres de s'exprimer" sur le Qatar
IL Y A 6 HEURES