La Belgique semble prête à débuter son Euro ! Ce dimanche soir à Bruxelles, les Diables Rouges de Jérémy Doku et Romelu Lukaku se sont imposés face à la Croatie (1-0), grâce au 60e but en sélection de l’attaquant de l’Inter Milan. Les hommes de Roberto Martinez semblent avoir affiné leurs repères tactiques avant leur premier match de groupe du Championnat d’Europe des Nations, samedi prochain à Saint-Pétersbourg contre la Russie. En face, malgré un nouveau récital technique de Luka Modrić, la Croatie semble moins rôdée. Le défenseur de l’OM, Duje Ćaleta-Car et ses coéquipiers ont notamment éprouvé beaucoup de difficultés face à la vivacité des attaquants belges.
Après un premier match de préparation jugé insuffisant par la majorité des observateurs, jeudi face à la Grèce (1-1), l’équipe nationale belge a rendu une copie bien différente, au Stade Roi Baudouin de Bruxelles. Après un premier quart d’heure dominé par les Croates, les coéquipiers de Jason Denayer sont montés en intensité. Pour offrir les deux premières occasions franches de la rencontre : par Lukaku sur une frappe repoussée par la transversale, et bien suivie par Carrasco mais qui n’a également pu que trouver le haut de la barre de Livaković (31e). Quelques minutes plus tard, Romelu Lukaku a ouvert le score, d’une jolie reprise du droit après une remise de la tête de Denayer dans la surface (38e). Pour inscrire là le 60e but de sa carrière en sélection belge, en 93 rencontres.
Matches amicaux
La Belgique neutralisée par de coriaces Irlandais
26/03/2022 À 19:00

Hazard joue quelques minutes, Carrasco s'illustre

Si les demi-finalistes de la dernière Coupe du monde n’ont vu leur capitaine Eden Hazard ne disputer qu’une dizaine de minutes, ils peuvent se dire qu’ils ont de la ressource avant leur premier match d’Euro samedi en Russie. Yannick Carrasco, titulaire à gauche dans le trio de devant a certainement été le meilleur Belge des deux matchs de préparation. Et dans l’attente du retour d’Axel Witsel, blessé au tendon d’Achille avec le Borussia Dortmund, le duo Youri Tielemans – Leander Dendoncker a été performant et rappelé ses efficaces automatismes de l’époque anderlechtoise.
Pour les Croates, c’est beaucoup plus flou : si Luka Modrić a sorti son costume de Ballon d’Or et rayonné au milieu de terrain, la vivacité des ailiers belges a beaucoup gêné la défense des Vatreni. Domagoj Vida et Duje Ćaleta-Car ont bien trop souvent paru en difficulté dès que la Belgique a attaqué en nombre. Un problème que le sélectionneur Zlatko Dalić va devoir régler au plus vite, car l’attaque anglaise menée par Rashford, Grealish, Sancho, Sterling et Foden raffole évidemment des attaques rapides. Les finalistes de la dernière Coupe du monde ont une semaine pour parer au plus pressé, avant leur rendez-vous de dimanche avec les Three Lions anglais, à Londres.
Qualif. Coupe du monde
La Belgique accrochée pour finir
16/11/2021 À 21:42
Qualif. Coupe du monde
La digue russe a cédé : la Croatie évite les barrages sous une pluie diluvienne
14/11/2021 À 15:58