La Mannschaft s’est enfin rassurée, à huit jours de son match face à l’équipe de France. A Düsseldorf, les hommes de Joachim Löw ont étalé leur talent offensif face à une modeste équipe nationale de Lettonie (7-1), écrasée lundi soir. Avec le retour de Toni Kroos et d’Ilkay Gündogan dans le onze de base et surtout, de Joshua Kimmich dans le couloir droit, les Allemands ont affiché un visage bien différent de celui affiché lors de leurs dernières sorties. Les Bleus sont prévenus, avant le grand choc des deux nations mardi 15 juin à l’Allianz Arena de Munich.
Après deux rencontres sans victoire, les Aigles allemands se savaient en urgent besoin de confiance. Les coéquipiers de Manuel Neuer n’ont pas fait dans le détail à la Merkur Spiel-Arena, avec victoire acquise avec la manière. Joshua Kimmich a retrouvé le poste de latéral droit qui l’avait révélé en sélection lors de l’Euro 2016, Ilkay Gündogan et Toni Kroos ont retrouvé le milieu de terrain, Kai Havertz prenant place à droite du désormais habituel 3-4-3 de la Mannschaft. Cela a tout changé ou presque, notamment par rapport au match nul contre le Danemark de mercredi dernier.
Qualif. Coupe du monde
Une promenade pour finir : l'Allemagne facile en Arménie
14/11/2021 À 19:18

Havertz a marqué des points

Thomas Müller a pu faire admirer sa redoutable qualité de passe en une touche et inscrire son 39e but en noir et blanc, mais aussi adresser sa 38e passe décisive à Leroy Sané. Le retour d’Antonio Rüdiger a permis aux Allemands de défendre en avançant, et de libérer Mats Hummels. Et Kai Havertz a pu faire parler sa redoutable qualité de déplacement entre les lignes et sa justesse technique dans la dernière passe. Cependant, l’opposition est à relativiser.
Les Lettons n’ont frappé que deux fois au but, ce qui ne les a pas empêchés de marquer de l’extérieur de la surface, sur un superbe tir du gauche d’Aleksejs Saveljevs consécutif à un manque de communication entre Emre Can et Niklas Süle. C’est arrivé après une touche rapidement jouée, à un quart d’heure du terme. L’équipe d’Allemagne est certes talentueuse, mais n’a pas de marge en dehors de son onze titulaire.
Elle devra espérer que ses meilleurs éléments soient au meilleur de leur forme dès le 15 juin pour espérer passer le premier tour. Il faudra donc voir, face à une toute autre opposition mardi prochain, que constitueront les Bleus menés notamment par Karim Benzema et Kylian Mbappé, si ce regain de confiance est passager ou synonyme d’un collectif retrouvé au bon moment. Ce n’est pas si certain.

Kai Havertz lors de la rencontre amicale entre l'Allemagne et le Lettonie (7-1)

Crédit: Getty Images

Qualif. Coupe du monde
L'Allemagne première équipe européenne qualifiée pour le Qatar
11/10/2021 À 20:44
Qualif. Coupe du monde
L'Allemagne retrouve Neuer
10/10/2021 À 12:17