"Vous vous doutez bien qu'avec le Stade de France qui fait 80.000 places, j'aimerais qu'on puisse mettre au moins 30% minimum de spectateurs à titre expérimental". Voici ce qu'a déclaré mardi Noël Le Graët, qui briguera un nouveau mandat le 13 mars, lors d'un déplacement à Aix-en-Provence. Les Bleus, dont le dernier match remonte au 17 novembre face à la Suède au Stade de France (4-2), doivent rencontrer le 24 mars l'Ukraine, à nouveau à Saint-Denis, pour une rencontre comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

L'expérimentation d'un retour partiel du public dans les enceintes sportives était au menu mardi d'une réunion interministérielle à Matignon. Ni jauge, ni de calendrier n'ont été établis, avait indiqué samedi la ministre des Sports Roxana Maracineanu à l'issue d'une rencontre avec les présidents de l'OL, Jean-Michel Aulas, de l'ASVEL Gaëtan Muller (co-président) et du LOU Yann Roubert, des clubs qui pourraient accueillir des "matches tests" avec du public.

Euro 2020
Pour les supporters à l'Euro, aucune décision ne sera prise "avant fin avril"
IL Y A UNE HEURE

Tolisso out, Pogba touché, Camavinga et Aouar décevants : le milieu des Bleus, péril en la demeure ?

Ligue 1
L'heure du changement : Bordeaux serait en vente
IL Y A 2 HEURES
Football
"La patrie du foot" : Johnson favorable à une candidature Royaume-Uni/Irlande au Mondial 2030
IL Y A 3 HEURES