L'Europe et le monde du foot sont en ébullition depuis dimanche et l'annonce du lancement de la Superligue. Alors que les différentes fédérations, ligues, clubs, joueurs et même gouvernements se sont d'ores et déjà positionnés contre le projet, c'est au tour d'Aleksander Ceferin de sortir du silence. Dans des propos relayés par The Times, le président de l'UEFA n'a pas manqué d'égratigner le projet et ses initiateurs. "Nous ne savions pas que nous avions des serpents parmi nous... Ce projet est un crachat au visage de tous les amoureux du football..."
Et ce sont justement sur les propriétaires et têtes pensantes des clubs que le dirigeant russe a lâché sa première bombe. Principale tête d'affiche du projet Super Ligue, Andrea Agnelli, président de la Juventus Turin en a pris pour son grade. "Je n’ai jamais vu une personne mentir de façon aussi persistante Je lui ai parlé samedi après-midi et il m’a dit : 'Ne vous inquiétez pas, ce sont des rumeurs. Il ne se passera rien"'', a lancé le patron de l'UEFA, très proche du Transalpin puisqu'il n'est ni plus, ni moins, que le parrain de la fille de ce dernier. Avant d'enchaîner sur Ed Woodward, le vice-président de Manchester United. "Il m’a appelé hier soir en me disant qu’il était très enthousiaste et qu’il soutenait pleinement les réformes notamment celle de la Ligue des Champions. Maintenant, il signe quelque chose de complètement différent..."
Football
Ils ont osé la Super Ligue : le cauchemar est devenu réalité
19/04/2021 À 08:02

Il presidente dell'ECA Andrea Agnelli e il presidente della UEFA Aleksander Ceferin

Crédit: Getty Images

Ceferin se range du côté des fans et annonce des sanctions

S'il a d'abord "cartonné" les dirigeants, le président de l'instance européenne s'est également rangé du côté des supporters. "Je n’arrive pas à comprendre comment les clubs peuvent voir leurs supporters protester et s’en foutre totalement. Et ils sont déjà ultra riches, ils ne sont pas pauvres. Mais ils en veulent toujours plus et plus. Si vous respectez vos fans, arrêtez !".
L'UEFA et l'ensemble des insitutions européennes devraient prochainement se réunir pour décider du sort des clubs concernés par la Superligue, comme l'annonce Ceferin. "Nous essaierons d'utiliser toutes les sanctions possibles contre les clubs de la Super League. Ils doivent être bannis le plus tôt possible de toutes nos compétitions, ainsi que leurs joueurs." Le feuilleton continue.
Ligue 1
Doublé, rempart, Dogues anesthésiés : les Tops et les Flops de la 15e journée
IL Y A 7 HEURES
Eliteserien
Craquage complet : il frappe son propre gardien et est exclu
IL Y A 7 HEURES