Homme des situations inextricables, José Mourinho n'aura pas réussi à se sortir de celle-ci. Dépassé par l'apathie d'une équipe engluée à la 16e place de Premier League, le technicien portugais a été démis de ses fonctions à Chelsea, ce jeudi. Le club londonien parle dans son communiqué une séparation "d'un commun accord". La chaîne française Infosport+, suivie des médias anglais et internationaux, avait annoncé la nouvelle quelques minutes auparavant.
"Tout le monde à Chelsea remercie José pour son immense contribution" au succès du club, explique la formation anglaise sur son site officiel, rappelant qu'il est "l'entraîneur le plus titré de l'histoire de Chelsea". "Il restera une figure aimée et respectée à Chelsea, est-il également écrit. Il sera toujours accueilli chaleureusement lorsqu'il reviendra à Stamford Bridge."
Serie A
Il ne lui manquait que ça au palmarès : Mourinho devient témoin d'une demande en mariage !
22/07/2022 À 15:56
Deux ans et demi après son retour dans la capitale londonienne, le Portugais n'avait pas réussi à capitaliser sur le titre de champion d'Angleterre acquis en juin. Et ce malgré la qualité d'un effectif encore renforcé cet été par l'arrivée de Pedro, notamment.
Ces dernières semaines, les quotidiens anglais faisaient état de dissensions majeures au sein du vestiaire des Blues, plusieurs cadres étant notamment décrits comme ayant lâché Mourinho. Lundi, après la défaite à Leicester (2-1), lui-même avait dit avoir eu l'impression "qu'on avait trahi (son) travail."

Qui pour le remplacer ?

Son départ plonge en tout cas Chelsea dans un flou majeur. Il reste, pour le club londonien, à évacuer les modalités contractuelles du départ du "Mou", que le Daily Mail évaluait à 55 millions d'euros mercredi. Mais la question majeure reste, évidemment, celle de son remplaçant.
Comme souvent lorsqu'il quitte un club, Mourinho laisse un vestiaire divisé, sinon traumatisé par son règne. A l'aune d'une deuxième partie de saison périlleuse et d'un 8e de finale de Ligue des champions face au PSG en février, le défi s'annonce particulièrement relevé pour son successeur.

José Mourinho sur le banc de Chelsea

Crédit: Eurosport

Serie A
Populiste et populaire : pourquoi Rome fait bloc avec Mourinho
24/02/2022 À 14:47
Ligue des champions
Mourinho : "Je n'ai pas aimé PSG - Real"
18/02/2022 À 20:21