Getty Images

Liverpool laisse filer MU

Liverpool laisse filer MU
Par AFP

Le 22/02/2009 à 12:36Mis à jour

Tenu en échec par Manchester City (1-1), Liverpool a pratiquement fait une croix sur le titre lors de la 26e journée. Manchester United pointe désormais à sept longueurs... Grâce à un but d'Anelka, Chelsea a signé un succès précieux à Aston Villa (0-1). Une première réussie pour Hiddink.

PREMIER LEAGUE - 26e JOURNEE

. DIMANCHE

LIVERPOOL - MANCHESTER CITY : 1-1
Buts : Kuyt (78e) pour Liverpool et Bellamy (49e) pour City

L'attaquant Craig Bellamy, un ancien de la maison Red, est peut-être l'homme qui aura fini de ruiner les espoirs d'Anfield de remporter un premier sacre depuis 1990, son tir cadré, détourné par le défenseur Alvaro Arbeloa, trompant Pepe Reina (51e). En première période, Liverpool avait dominé mais, privé de son maître à jouer Steven Gerrard, avait peiné à se montrer tranchant à l'approche du but, comme souvent depuis plusieurs semaines, avec un Fernando Torres discret.

Et la meilleure occasion avait été à mettre au crédit des visiteurs sur un mouvement Robinho-Stephen Ireland. Profitant d'une déviation de la tête de Torres, le Néerlandais Dirk Kuyt a marqué de près (78e), épargnant aux Reds leur premier revers à Anfield depuis que United s'était imposé en décembre 2007. Insuffisant pour remonter le moral de Liverpool avant son déplacement au Real Madrid mercredi.

FULHAM - WEST BROMWICH : 2-0
Buts : Zamora (61e) et Johnson (72e)

NEWCASTLE - EVRTON : 0-0

. SAMEDI

ASTON VILLA - CHELSEA : 0-1
But : Anelka (19e)

L'entraîneur néerlandais Guus Hiddink a ouvert sa carrière à Chelsea par une victoire convaincante à Aston Villa (1-0), qui replace les Londoniens sur le podium aux dépens de leurs hôtes. Cela faisait un bail que les Blues ne s'étaient montrés aussi dominateurs. Le quinzième but en championnat cette saison de Nicolas Anelka, une balle piquée du droit empreinte de sang-froid et de classe sur un excellent travail de Frank Lampard (19e), est la moindre des récompenses au vu de la prestation de Chelsea. Ce succès maintient les minces espoirs de sacre de l'ancienne équipe du Brésilien Luiz Felipe Scolari, démis de ses fonctions le 9 février après une série de mauvais résultats.

Quatre jours avant de recevoir la Juventus Turin en 8e de finale aller de la Ligue des Champions il la replace surtout dans la lutte pour la qualification à la prochaine édition de cette compétition qu'elle livre à Aston Villa, désormais 4e, et Arsenal, 5e. Sans apporter de changement spectaculaire, si ce n'est la titularisation conjointe d'Anelka et Didier Drogba devant, Hiddink a déjà redonné de la vie à Chelsea, qui a dominé Villa de la tête et des épaules dans l'animation, même si son gardien Petr Cech a été sauvé par sa transversale sur un coup franc d'Ashley Young (34e) et a dû s'interposer sur une frappe lourde de Gareth Barry (68e). Sans des exploits du gardien "Villain" Brad Friedel, devant Terry en première période (25e) puis Michael Ballack (90+1), le score final aurait mieux reflété la physionomie du match.

MANCHESTER UNITED - BLACKBURN : 2-1
Buts : Rooney
(23e), Ronaldo (59e) pour Manchester - Santa Cruz (32e) pour Blackburn

Si l'équipe de Liverpool ne veut pas faire mentir son entraîneur Rafael Benitez, qui affirme que les jeux ne sont pas encore faits en Premier League, elle devra battre dimanche Manchester City lors d'un match en retard, malgré l'absence de son maître à jouer Steve Gerrard. Car les Red Devils ne faiblissent pas. Ce dixième succès consécutif contre un relégable ne fut pas le plus beau.

L'égalisation pleine de sang-froid de Roque Santa Cruz (32e) a mis un terme à une impressionnante série de quatorze matches de championnat sans but encaissé. Mais à l'inverse de ses concurrents, Manchester sait s'imposer dans ses jours sans. Cette fois, ce fut grâce à un but de Wayne Rooney (23e) suivi d'un chef d'oeuvre sur coup franc de Cristiano Ronaldo (60).

ARSENAL - SUNDERLAND : 0-0

La journée avait bien commencé pour Arsenal, avec l'annonce que son capitaine Cesc Fabregas pourrait revenir plus tôt que prévu de sa grave blessure à un genou, et surtout la première apparition du milieu offensif russe Andreï Arshavin. L'ancien maître à jouer du Zénit Saint-Pétersbourg a été convaincant en première période avant d'être remplacé à une demi-heure de la fin, souffrant visiblement pour ce premier match depuis novembre.

Mais cela n'a pas suffi pour des Gunners qui laissent échapper des points face à une équipe qui n'a que le maintien comme objectif et qui était privée de son meilleur buteur, Djibril Cissé, blessé. Les Gunners, qui en sont à quatre nuls consécutifs (dont trois 0-0), ont désormais laissé échapper 14 points à l'Emirates Stadium et sont plus que jamais en danger de ne pas se qualifier pour la Ligue des champions. Arsenal reste en effet à six points de la quatrième place, celle qui accorde le dernier ticket anglais, désormais occupée par Aston Villa.

BOLTON - WEST HAM : 2-1
Buts: Taylor (9e), Davies (11e) pour Bolton - Parker (66e) pour West Ham

MIDDLESBROUGH - WIGAN : 0-0

STOKE CITY - PORTSMOUTH : 2-2
Buts: Beattie (78e s.p., 81e) pour Sotke - Kranjcar (76e), Shaxcross (90e c.s.c.) pour Portsmouth

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0