Evra tacle Arsenal

Evra : "Arsenal ? Un centre de formation"
Par Eurosport

Le 09/12/2010 à 21:21Mis à jour Le 09/12/2010 à 23:18

Avant le choc Manchester United-Arsenal, lundi, Patrice Evra a qualifié l'équipe d'Arsène Wenger de "centre de formation". Le défenseur des Red Devils, qui avait déjà parlé des Gunners en 2009 comme une équipe d'"enfants", n'y va pas de main morte. Une nouvelle fois...

C'est ce qui s'appelle déterrer la hache de guerre. Avant le choc au sommet entre Manchester United et Arsenal, lundi, Patrice Evra a tiré le premier. "Pour moi, Arsenal c'est un centre de formation de football. Je regarde le match, je prends du plaisir, mais est-ce que je vais gagner un titre après ? C'est ça que les gens retiennent", a ainsi estimé le défenseur dans une interview diffusée jeudi sur Canal + Sport. Une déclaration qui fait écho à celle qu'il avait formulée en 2009 après la victoire 3-1 de son équipe contre les Gunners en demi-finale de la Ligue des Champions. "Ce soir, c'était onze hommes contre onze enfants", avait-il alors lancé.

"Notre vrai ennemi, c'est Chelsea"

Aujourd'hui, le ton est resté le même. "Arsenal, un grand club comme ça, ça fait cinq ans qu'ils ont rien gagné, pour moi, c'est la crise, c'est n'importe quoi. Les gens se font endormir sur le jeu d'Arsenal. Mais à l'arrivée, il y a quoi ?", a poursuivi Evra. Alors que Manchester United et Arsenal occupent les deux premières places du championnat d'Angleterre avant de s'affronter, le Mancunien a même relativisé l'importance de ce rendez-vous. "On peut perdre contre eux le 13, mais à l'arrivée il y a quoi ? Il y a rien. Il n'y a pas de trophée, il y a rien", a-t-il déclaré.

"Notre vrai ennemi, c'est Chelsea, jure-t-il. On va plus regarder les résultats de Chelsea que d'Arsenal, même si on sait qu'Arsenal est une grande équipe, qu'elle peut gagner contre Chelsea, contre nous, contre n'importe qui". "Quand on joue contre Arsenal on prend vraiment du plaisir. C'est une équipe qui joue au football, qui ne va pas arriver à Old Trafford et être à 11 derrière", a toutefois reconnu Evra. "La différence, c'est que nous, on joue au football mais on a aussi une puissance. Parfois ils n'arrivent pas à tuer les matches et nous on est plus efficace", a-t-il conclu.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0