AFP

Premier League - 31e journée: Chelsea humilie Arsenal (6-0) pour la 1000e d'Arsène Wenger

Paris, as-tu vu ça? Chelsea a un message pour toi...

Le 22/03/2014 à 15:21Mis à jour Le 22/03/2014 à 18:40

Chelsea a éparpillé Arsenal (6-0) à Stamford Bridge pour la 1000e de Wenger. A 10 jours de leur rendez-vous européen avec le PSG, les Blues sont euphoriques.

Un camouflet pour Arsène Wenger. Pour son 1000e match officiel sur le banc d’Arsenal, le technicien français a vécu un après-midi cauchemardesque sur le terrain de Chelsea (6-0). Un message pour la Premier League: il faudra être fort pour priver les Blues du titre. Et un autre à l'endroit du Paris Saint-Germain, que Chelsea ira défier dans 10 jours en quart de finale aller de la Ligue des champions. L'adversaire du PSG va bien. Très bien même.

Entrés sur la pelouse de Stamford Bridge avec la possibilité de revenir à un point de Chelsea en cas de victoire, les Gunners ont tout gâché d’entrée. Face à l’armada ultra offensive concoctée par José Mourinho, qui avait associé Eto’o, Hazard, Oscar et Schurrle, la défense d’Arsenal s’est montrée bien trop tendre. Olivier Giroud a pourtant été le premier à se signaler dans cette rencontre sur une frappe bien repoussée par Cech (4e). Mais sur le contre emmené par Schurrle, Eto’o a éliminé Oxlade-Chamberlain, bien malheureux ce samedi, pour tromper Szczesny d’une frappe enroulée du gauche (5e). Deux minutes avant que Schurrle ne s’offre son septième but de la saison en Premier League (7e).

Kieran Gibbs expulsé à tort

Cueilli à froid, Arsenal s’est projeté vers l’avant pour combler son retard mais a encore oublié de fermer les espaces. Une aubaine pour Chelsea qui n’a pas trainé pour en profiter. Sur une frappe de Hazard à l’entrée de la surface, Oxlade-Chamberlain a plongé sur sa ligne pour détourner le ballon de la main. L’attaquant d’Arsenal aurait dû être expulsé, mais c’est finalement... Kieran Gibbs qui a été exclu, avant qu’Hazard se fasse justice lui-même et trompe Szczesny sur penalty (17e). En moins de vingt minutes, Chelsea avait plié la rencontre, rendant presque anecdotique le doublé d’Oscar (42e, 66e) et le premier but de Mohamed Salah sous ses nouvelles couleurs (71e).

Arsene Wenger (centre, head down) reacts during Arsenal's defeat at Chelsea (Reuters)

Arsene Wenger (centre, head down) reacts during Arsenal's defeat at Chelsea (Reuters)Reuters

Avec cette victoire, les Blues poursuivent leur marche en avant. Pour Mourinho, c’est aussi une sixième victoire face à Wenger, qui ne l’a jamais battu en Angleterre. La 1000e du manager alsacien à la tête d'Arsenal restera donc mémorable. Mais pas comme il l'espérait.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0