Depuis son départ de Chelsea en décembre, José Mourinho vise le banc de Manchester United. Mais le Special One va voir le poste lui filer entre les doigts. Pour succéder à Louis van Gaal, les dirigeants mancuniens ont choisi Ryan Giggs, avance le Daily Mirror. Selon le tabloïd anglais, le technicien portugais en est bien conscient et s'est résigné à voir le Gallois lui être préféré chez l'actuel sixième de Premier League.
Giggs remplacerait à la prochaine intersaison celui dont il est l'adjoint depuis l'été 2014 et sa retraite de joueur professionnel. La passation de pouvoir s'effectuerait un an avant ce qu'avaient prévu les décideurs de MU lorsqu'ils ont fait venir van Gaal. Si le Batave considère pour l'instant qu'il sera encore là lors du prochain exercice, il semble désormais acquis qu'il n'ira pas au bout de son contrat.

Ryan Giggs et Louis van Gaal (Manchester United)

Crédit: AFP

Serie A
Populiste et populaire : pourquoi Rome fait bloc avec Mourinho
24/02/2022 À 14:47

Travailler avec les jeunes, sur le long terme

En septembre dernier, alors qu'il était au côté de Giggs, Louis van Gaal avait déclaré au moment de l'arrivée d'Anthony Martial : "Je ne l'ai pas acheté pour moi, mais pour le prochain entraîneur de Manchester United. J'ai même l'impression que je vous le présente." Le Gallois, qui a disputé 963 matchs sous le maillot des Red Devils, va cette fois être plus qu'un intérimaire, un rôle qu'il avait endossé en avril et mai 2014 après le limogeage de David Moyes. Entraîneur-joueur à l'époque, il pourra aussi pleinement se consacrer à son nouveau rôle la saison prochaine.
La nomination de Ryan Giggs est privilégiée à celle de José Mourinho pour mener à bien un projet à long terme. Un registre qui ne correpond pas vraiment au profil du Portugais, qui n'a jamais coaché plus de trois saisons complètes dans un même club, que ce soit à Chelsea, au Real Madrid, à l'Inter Milan ou même à Porto. Surtout, dans les hautes sphères du club mancunien, il n'est pas considéré comme un entraîneur capable de travailler avec les jeunes, de promouvoir les joueurs du centre de formation.

Louis van Gaal et Anthony Martial

Crédit: Imago

Du côté de Manchester, on tient à cette tradition. Et c'était déjà un critère au moment de l'arrivée de van Gaal. Le Néerlandais de confier : "Nous avions discuté des jeunes durant mon entrevue. L'une des raisons pour laquelle ils me voulaient était que je donne leur chance aux jeunes, comme on peut le voir". Après Jesse Lingard, notamment, en début de saison, il a effectivement propulsé sur le devant de la scène Marcus Rashford ces dernières semaines. Le faire débuter en pro en Coupe d'Europe était osé. C'est ce genre d'initiative que les décideurs de MU veulent voir se répéter à l'avenir.
Ligue des champions
Mourinho : "Je n'ai pas aimé PSG - Real"
18/02/2022 À 20:21
Premier League
C'est l'inverse de Klopp : Mais pourquoi Manchester United s'accroche à Solskjaer ?
23/10/2021 À 21:07