AFP

Premier League (6e journée) : Chelsea a stoppé l'hémorragie grâce à un bon coup de pouce

Chelsea a stoppé l'hémorragie grâce à un bon coup de pouce

Le 19/09/2015 à 15:43Mis à jour Le 19/09/2015 à 18:21

PREMIER LEAGUE - Chelsea s'est rassuré en dominant Arsenal samedi en ouverture de la 6e journée (2-0), grâce à deux buts de Kurt Zouma et d'Eden Hazard. Les Gunners n'ont pas été aidés par l'arbitrage dans cette rencontre qu'ils ont terminée à 9, suite à l'expulsion très sévère de Gabriel Paulista et à celle plus logique de Santi Cazorla. Chelsea (13e) revient ainsi à trois points d'Arsenal (4e).

Chelsea respire. Après deux défaites de rang en Premier League, les Blues ont enregistré leur deuxième victoire en championnat après leur succès à Stamford Bridge contre Arsenal (2-0). Malgré les buts de Kurt Zouma (53e), son premier en Championnat d'Angleterre, et d'Eden Hazard (90e+1), l'attention risque de se concentrer sur l'exclusion de Gabriel Paulista, qui a écopé d'un carton rouge après avoir répondu à une énième provocation de Diego Costa (45e+1). Arsenal a d'ailleurs terminé le match à 9 contre 11 après l'exclusion, logique cette fois-ci, de Santi Cazorla (79e). Les Blues remontent à la 13e place du classement, Arsenal reste provisoirement 4e.

Inutile de tourner autour du pot, ce Chelsea - Arsenal ne restera pas dans les annales pour la qualité de jeu proposée par les deux équipes. Mais son scénario farfelu en fin de première période risque de hanter les Gunners pendant longtemps. Alors que les 22 acteurs se dirigeaient vers la pause, la rencontre a basculé. Souvent dans les mauvais coups, Diego Costa a ajouté une ligne de plus à son CV de provocateur déjà bien rempli. Après un duel très musclé avec Koscielny, qui a reçu deux coups au visage au passage, l'attaquant espagnol en a rajouté une couche en bousculant le défenseur français et en chahutant Gabriel Paulista, venu défendre son coéquipier. Carton jaune pour les deux joueurs. Une sanction d'une clémence incroyable pour Diego Costa (44e).

L'incident aurait pu en rester là si le défenseur d'Arsenal n'avait pas craqué devant la provocation du buteur de Chelsea. Après lui avoir susurré quelques douces paroles à l'oreille, le joueur de la Roja s'est plaint d'avoir reçu un coup de talon du Brésilien. Un geste aussi stupide qu'insignifiant que l'arbitre, Mike Dean, a sanctionné d'un carton rouge (45e+1). En infériorité numérique, Arsenal n'a pu éviter la chute.

Arsenal a terminé à 9

Les hommes de José Mourinho n'ont pas mis longtemps avant d'exploiter leur avantage. Le service parfait de Fabregas, sur coup franc, a permis à Kurt Zouma, titulaire à la place de John Terry, d'ouvrir le score pour les Londoniens (1-0, 53e). Le défenseur anglais prenait place sur le banc pour la première fois de sa carrière sous José Mourinho. De son côté, la défense d'Arsenal a volé en éclats. Malgré quelques incursions dans le camp des Blues, les Gunners, dépités, se sont heurtés à la défense de Chelsea. Ni Sanchez (67e) ni Walcott (90e+3) n'ont réussi à inverser la tendance. Les malheurs d'Arsenal ont empiré lorsque Santi Cazorla a été exclu à son tour après avoir récolté un second avertissement, suite à un tacle en retard sur Fabregas (79e).

Maladroit en première période, Eden Hazard a fini par achever les Gunners en voyant sa frappe contrée par Chambers terminer sa course au fond des filets (2-0, 90e+1). Avec des décisions arbitrales très clémentes et un adversaire à 9 contre 11, Chelsea a enregistré son premier succès contre un concurrent direct. Un coup de pouce qui permet aux Blues de doucement relever la tête après un départ calamiteux.

Gary Cahill au duel avec Theo Walcott lors de Chelsea-Arsenal (saison 2015-2016)

Gary Cahill au duel avec Theo Walcott lors de Chelsea-Arsenal (saison 2015-2016)Panoramic

Dans les autres rencontres de l'après-midi, Newcastle, défait à domicile par Watford (1-2), et Sunderland, battu à Bournemouth (2-1), sont plus que jamais relégables. Les Magpies sont 19e, les Black Cats 20e. Dauphin de Manchester City, Leicester a concédé le nul à Stoke (2-2) et se met sous la menace de Manchester United (3e), qui se déplace à Southampton dimanche.

0
0