AFP

Premier League : Manchester City s'incline à Stoke City (2-0) et perd a tête du classement

Consternant à Stoke, City tombe de son fauteuil

Le 05/12/2015 à 15:37Mis à jour Le 05/12/2015 à 21:10

PREMIER LEAGUE – Méconnaissable, Manchester City s'est logiquement incliné à Stoke City (2-0) en ouverture de la 15e journée. L'équipe de Manuel Pellegrini cède la tête du classement à Leicester, en démonstration à Swansea (0-3).

Manchester City était prévenu, mais cela n’a pas suffi. En déplacement sur la pelouse de Stoke, un endroit où il n’est jamais aisé d’évoluer, les hommes de Manuel Pellegrini ont concédé leur quatrième défaite de la saison (2-0). Pire, ils ont littéralement sombré, affichant un visage d’une rare tristesse. Les deux buts des Potters sont pourtant intervenus dans le premier quart d’heure. L’œuvre, à chaque fois, d’Arnautovic, sur de merveilleuses passes de Shaqiri. De quoi laisser le temps aux Skyblues de revenir dans la partie. Mais il n’en a rien été.

Au contraire, City est resté prostré, sans réaction, comme s’il leur était impossible de montrer un quelconque signe de révolte. En dépit de l’absence de Sergio Agüero, Yaya Touré et Vincent Kompany, le onze du club mancunien avait malgré tout fière allure avec un trio de milieux offensifs Sterling, Silva, De Bruyne qui ferait rêver plus d’une équipe. Mais aucun de ces trois éléments n’est parvenu à se mettre en évidence. Et derrière eux, la paire composée de Fernando et Fernandinho a une nouvelle fois montré ses limites, exposant à de multiples reprises une défense déjà pointée du doigt cette saison en raison de ses nombreuses lacunes.

Et encore, City s'en tire bien...

Le souci pour le leader de Premier League, c’est qu’en face, Stoke City n’était pas d’humeur à laisser passer sa chance. Emmené par un fabuleux Xherdan Shaqiri, pas toujours à son avantage depuis son arrivée en Angleterre cet été, les Potters ont marché sur leurs adversaires. Le Suisse a débuté son festival par quelques dribbles déroutants sur le côté droit, dont Kolarov se souviendra longtemps, avant de délivrer un centre parfait pour Arnautovic (7e), laissé seul devant Joe Hart. Puis il a délivré une ouverture lumineuse dans le dos de la défense de City pour trouver l’Autrichien, qui a battu le gardien international anglais d’une frappe subtile (15e).

Marko Arnautovic (Stoke City) buteur face à Manchester City

Marko Arnautovic (Stoke City) buteur face à Manchester CityAFP

Le score aurait même pu être plus lourd encore, si Arnautovic n’avait pas trouvé le poteau (43e) en toute fin de première période, et si Shaqiri n’avait pas gâché une occasion en or (68e) alors qu’il n’avait plus qu’à pousser le ballon dans le but vide. Mais qu’importe, car au final, Mark Hughes et les siens n’ont été inquiété que par une frappe tendue de Kolarov (41e) au premier poteau, sortie du pied par Butland.

0
0