Panoramic

Arsenal s'incline devant Liverpool au terme d'un match de folie (3-4)

Vaincu par Liverpool dans un match de folie, Arsenal est déjà dans le dur

Le 14/08/2016 à 18:54Mis à jour Le 14/08/2016 à 19:53

PREMIER LEAGUE - Arsenal a démarré son championnat par une défaite à domicile face à Liverpool dimanche (3-4), après une rencontre riche en rebondissements. Le stratège brésilien Philippe Coutinho a été l'un des grands artisans de la victoire des Reds avec un doublé.

Quel match ! La Premier League nous manquait et la première affiche de cette nouvelle saison nous a rappelé pourquoi. Une semaine après avoir corrigé le Barça, Liverpool a montré qu'il était fin prêt cet été en venant s'imposer sur la pelouse de l'Emirates (3-4), au terme d'une partie incroyable. Menés 1-0 après un but de Theo Walcott (31e), les Reds ont ensuite renversé les Londoniens sous l'impulsion de Philippe Coutinho, auteur d'un doublé (44e, 56e) et ont mené 4-1 avant de se faire peur en fin de partie. Très joli coup réalisé par les hommes de Jürgen Klopp, qui lancent déjà un message aux autres cadors de la Premier League.

Coutinho et Mané ont fait exploser la défense des Gunners

La question était posée avant le match de savoir comment allait se comporter l'arrière-garde des Gunners, privée de Per Mertesacker et Laurent Koscielny, et donc avec une charnière expérimentale Chambers-Holding. La réponse semble claire. L'affaire était pourtant bien lancée pour les hommes d'Arsène Wenger, qui ont ouvert le score à le demi-heure de jeu par Theo Walcott (1-0, 31e), une minute seulement après avoir raté un penalty (30e). C'est sur coup de pied arrêté que Liverpool a trouvé la brèche, juste avant la mi-temps, avec un maître coup franc de Coutinho dans la lucarne de Petr Cech (1-1, 45e).

Philippe Coutinho a inscrit un somptueux coup franc pour Liverpool face à Arsenal

Philippe Coutinho a inscrit un somptueux coup franc pour Liverpool face à ArsenalPanoramic

Dès lors, le bateau londonien a pris l'eau de toutes parts, notamment sur son flanc gauche. Dépassé, Nacho Monreal s'est fait balader toute la partie, que ce soit par Clyne, passeur décisif pour le doublé de Coutinho (1-3, 56e), Firmino (58e) ou encore Mané, qui l'a mystifié en bord de touche avant d'aller inscrire la quatrième banderille de Liverpool (1-4, 63e). L'Espagnol n'y est en revanche pour rien sur l'enchaînement parfait d'Adam Lallana, servi par la recrue Georginio Wijnaldum (1-2, 49e).

L'orgueil n'a pas suffi pour Arsenal

Sifflé par son propre public à 4-1, Arsenal a bien eu une réaction rapide, traduite par un exploit personnel d'Alex Oxlade-Chamberlain (2-4, 64e). Les Gunners ont même retrouvé l'espoir grâce à leur défenseur Calum Chambers, jusqu'alors pas vraiment à la fête, qui reprenait un coup franc de Santi Cazorla (3-4, 75e). Mais le soufflet est très vite retombé et Liverpool a pu gérer sans trop de turbulences la fin de partie. Avec huit buts en une semaine, Jürgen Klopp a désormais la certitude de pouvoir compter sur une attaque de feu en ce début de saison. De quoi nourrir quelques espoirs, même si tout ne fait que commencer.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0