Le club de Sunderland a décidé mardi de maintenir à son poste l'entraîneur David Moyes, qui avait menacé physiquement une journaliste de la BBC, tout en qualifiant son comportement de "totalement inacceptable".
"Cet échange (de propos) entre le manager et une journaliste de la BBC était totalement inacceptable et un tel comportement ne peut être toléré en aucun cas", a indiqué le club dans un communiqué.
"Le club a exprimé, tout comme son entraîneur, ses profonds regrets à cette journaliste et a traité cette affaire avec tout le sérieux nécessaire, poursuit le communiqué. La BBC et sa journaliste considèrent d'ailleurs que les mesures appropriées ont été prises. Dans ces conditions, le club maintient sa totale confiance à David Moyes."
Premier League
David Moyes, homme du présent à West Ham
26/02/2021 À 12:43

Moyes avait présenté ses excuses, acceptées par la journaliste de la BBC

Moyes, 53 ans, avait présenté lundi ses excuses à Vicki Sparks, en regrettant "profondément" de l'avoir menacée, à l'issue d'un match à domicile contre Burnley (0-0) le 18 mars, et celle-ci les avait acceptées.
L'incident s'était produit lorsque la journaliste avait demandé à Moyes si la présence dans le stade du propriétaire de Sunderland, Ellis Short, ne lui avait pas mis une pression supplémentaire, alors que le club occupe la dernière place du championnat.
"Pas du tout", avait sobrement répondu le bouillant Ecossais avant de lui asséner, se croyant hors caméra : "Attention à vous la prochaine fois. Même si vous êtes une femme vous pourriez bien recevoir une gifle!". Les deux protagonistes étaient toutefois apparus souriants sur une vidéo publiée peu après.
Premier League
Comme convenu, Moyes succède à Bilic sur le banc de West Ham
07/11/2017 À 09:01
Premier League
Une amende de 34.000 euros pour Moyes qui avait menacé une journaliste
09/06/2017 À 13:32