Getty Images

Premier League : Les chiffres d'un titre déjà historique pour City

Les chiffres d'un titre déjà historique pour City

Le 16/04/2018 à 10:27Mis à jour Le 16/04/2018 à 10:51

PREMIER LEAGUE - Manchester City a décroché son quatrième titre de champion d'Angleterre ce dimanche grâce à la défaite du rival United sur sa pelouse face à WBA (0-1). Sacrés à quatre journées du terme, les Citizens sont récompensés d'une saison hors normes tant leur domination sur la Premier League aura été sans commune mesure.

Depuis leur canapé, les Citizens ont savouré dimanche soir un titre qui leur était promis depuis de nombreuses semaines. Avec désormais 16 points d'avance sur Manchester United, City ne sera plus rejoint au classement. Rarement dans l'histoire de la Premier League une équipe aura autant dominé son sujet et surtout écrasé la concurrence. Dans leur saison incroyable, les Skyblues ont fait tomber des records. Et ce n'est peut-être pas encore fini.

Une possession record, symbole de la superpuissance des Citizens

Il aura fallu deux saisons à Pep Guardiola pour décrocher son premier titre de champion d'Angleterre. Deux petites saisons durant laquelle il aura su imposer son style de jeu. Fini le kick and rush très anglais. Place au jeu de passes et de possession si cher à l’entraîneur catalan. Pour décrocher le troisième titre des Citizens depuis 2012, Guardiola a fait ce qu'il sait faire de mieux.

Pep Guardiola (Manchester City)

Pep Guardiola (Manchester City)Getty Images

Manchester City a possédé cette saison le ballon en moyenne 70,9 % du temps pour une précision dans les passes de 88,7% ! Un record en Premier League. C'est presque 10 points de plus qu'Arsenal (62%) et 17 de plus que son dauphin United qui a possédé le ballon "seulement" 53,9% de son temps passé sur les pelouses de Premier League. Des statistiques démontrant à quel point les Citizens ont fait régner leur loi en Angleterre.

13 buteurs différents, symbole d'un collectif pléthorique

Cette saison, treize joueurs de l'effectif des Citizens ont inscrits au moins un but en Premier League. Neuf d'entre eux ont même marqué au moins cinq buts en championnat. Si ce n'est pas un record en soit, cette statistique montre à quel point les Citizens sont parvenus à se montrer dangereux depuis n'importe quelle ligne du terrain. Si Sergio Agüero trône en tête de ce classement interne avec 21 buts, Raheem Sterling (17 buts) et Gabriel Jesus (10 buts) ont également grandement participé jusque-là à l'incroyable saison des Citizens.

Une précocité remarquable

En devenant champion d'Angleterre après 33 journées, Manchester City a égalé le record de précocité de son voisin United. Lors de la saison 2000-2001, les Red Devils, emmenés par David Beckham avaient remporté à cinq journées du terme le quatorzième titre de leur histoire devant les Gunners d'Arsenal et les Reds de Liverpool. Les Citizens de Pep Guardiola ont écrasé la concurrence cette saison. Manchester City avait pris les commandes du championnat le 23 septembre 2017 grâce à une victoire 5-0 sur Crystal Palace. Les Citizens n'ont ensuite plus jamais quitté la tête de la Premier League.

Vincent Kompany (Manchester City)

Vincent Kompany (Manchester City)Getty Images

City, pas loin d'être invincible

C'était le 14 janvier 2018. Liverpool a mis fin au rêve des Citizens d'égaler les Invincibles Gunners de 2004. Sur la pelouse d'Anfield, Manchester City s'incline pour la première fois de la saison (4-3) après avoir enchaîné une incroyable série de 22 matchs sans défaite. Au terme d'une partie complètement folle, City dit adieu à ce record mais garde tout de même une avance plus que confortable en tête de la Premier League.

Trois mois plus tard, le 7 avril dernier, les Citizens ont concédé leur deuxième défaite de la saison. Certainement au pire des moments. Dans le derby face à United qui pouvait les consacrer, sur leur pelouse, roi d'Angleterre (2-3). Un petit grain de sable qui n'a pas fait dérailler la machine des Skyblues dans sa saison au presque parfait.

0
0