Getty Images

Premier League : Tottenham s'impose contre Manchester United (2-0), City domine West Brom (3-0)

Tottenham n'a perdu de temps pour éteindre United

Le 31/01/2018 à 22:53Mis à jour Le 01/02/2018 à 00:23

PREMIER LEAGUE – Victoire de prestige pour Tottenham. Les Spurs ont battu United à Wembley, mercredi soir, pour le compte de la 25e journée (2-0). Les hommes de Pochettino ont rapidement pris l'ascendant sur ceux de Mourinho. Eriksen a ouvert le score après 11 secondes. Jones, contre son camp, a lui scellé le sort du match. Le club londonien est à 2 points du podium.

Il n'y a finalement pas eu de choc à Wembley. Face à Tottenham, dans l'affiche de la 25e journée de Premier League, Manchester United a vite volé en éclats et ne s'en est pas remis (2-0). Grâce à un but rapide de Christian Eriksen et un csc de Phil Jones, les Spurs décrochent enfin un succès face à un concurrent direct et se relancent complètement dans la course aux places qualificatives pour la prochaine Ligue des champions. Les joueurs de Mauricio Pochettino restent cinquièmes mais reviennent à cinq longueurs des Red Devils, deuxièmes.

Après avoir pris seulement trois petits points lors de leurs cinq premières rencontres face aux autres formations de haut de tableau, les Spurs étaient visiblement affamés. Déchainés, ils ont ouvert le score sur le coup d'envoi grâce à une longue ouverture de Vertonghen, une déviation de Kane, un contre favorable pour Alli et finalement un tir d'Eriksen (1-0, 1re). En marquant après seulement onze secondes de jeu, les Londoniens ont signé le deuxième but le plus rapide de toute l'histoire de la Premier League.

Face à des visiteurs mal organisés défensivement et handicapés par une charnière centrale des plus pataudes, les joueurs de Tottenham ont pu continuer sur leur lancée. Harry Kane, très emprunté ce mercredi soir n'a pas su doubler la mise (24e) mais Tottenham a pu compter sur la grossière maladresse de Phil Jones qui a curieusement détourné un centre de Kieran Tripper dans les filets de David De Gea (2-0, 28e). Jones sera le seul à blâmer sur ce but du break qui illustre toutefois la fébrilité de toute la défense mancunienne mais aussi du duo de récupérateurs Pogba-Matic, trop vite dépassé.

Soirée cauchemardesque pour United

En attaque ce fut légèrement mieux pour les Red Devils dans une première période ouverte. Le petit nouveau, Alexis Sanchez, s'est battu, Lukaku a utilisé sa puissance avant de manquer de justesse (16e). Quant à Martial, il a percuté mais a eu du mal à se faire à son repositionnement côté droit (21e) puis a buté sur Lloris (30e). Après une tête d'Eric Dier juste au-dessus de la cible (40e) et une nouvelle frappe trop molle de Kane (45e), les Mancuniens pouvaient s'estimer heureux d'atteindre la mi-temps avec seulement deux but de retard. Ils auraient même pu profiter de la pause durant laquelle la recrue londonienne Lucas Moura a été présentée aux 82000 spectateurs de Wembley pour remettre leurs idées à l'endroit.

Les hommes de José Mourinho ont bien tenté de réagir en début de seconde période avec notamment un tir de Lukaku bien détourné par Lloris (56e) mais ils n'ont pas insisté davantage. Face à des Spurs beaucoup plus consistants et bien mieux inspirés collectivement, les entrées de Mata et Fellaini à l'heure de jeu n'ont rien changé du tout. L'Espagnol ne s'est jamais montré et le Belge n'a joué que sept minutes avant de devoir céder sa place à Herrera, visiblement pour cause de blessure.

Pendant ce temps, Eriksen (65e), Kane (67e) et Son (69e) ont pu enchaîner les frappes face à de De Gea. Les joueurs de Tottenham n'ont finalement pas trop forcé leur talent et n'ont pas augmenté l'avance acquise à la pause. Ils ont ainsi gardé des forces pour leur prochain choc de dimanche sur le terrain de Liverpool qui promet d'être beaucoup plus disputé.

0
0