Getty Images

"Zlatan, tu parles beaucoup, mais tu n'avances pas" : la phrase qui a tout déclenché

"Zlatan, tu parles beaucoup, mais tu n'avances pas" : la phrase qui a tout déclenché

Le 12/12/2017 à 09:21Mis à jour Le 12/12/2017 à 09:24

PREMIER LEAGUE - Nouvel épisode dans la saga du derby mancunien, marqué par une fin de match houleuse dimanche à Old Trafford. Selon Marca, tout serait parti d'une pique du staff de City adressée à Zlatan Ibrahimovic.

On savait jusque-là que José Mourinho avait reçu de l'eau et du lait après s'être embrouillé avec Ederson, échangeant plusieurs amabilités en portugais avec le portier des Skyblues. On savait aussi que Mikel Arteta, l'un des adjoints de Pep Guardiola, avait été touché au niveau de l'arcade sourcilière et enfin que Romelu Lukaku avait lui aussi participé activement aux échauffourées dans le tunnel.

Ibrahimovic moqué par le staff de City...

Et Zlatan Ibrahimovic dans tout ça ? Apparu souriant après la rencontre et complice avec Sergio Agüero, à qui il a fait un petit massage des épaules sur la pelouse d'ailleurs, le Suédois aurait lui aussi été mêlé indirectement à l'affaire. Selon Marca, le ton serait en effet monté après que des membres du staff de City aient tancé sa majesté Ibra sur le chemin des vestiaires en lui lançant : "Ibra, tu parles beaucoup, mais tu n'avances pas".

De là serait parti la première échauffourée impliquant, selon le quotidien madrilène, une vingtaine de personnes avec échange de coups et lancés de bouteilles en tout genre. Arrivant après coup, Jose Mourinho serait passé devant le vestiaire visiteurs et aurait demandé aux Citizens, qui fêtaient avec entrain leur succès, de baisser le volume et de montrer plus de respect à leurs hôtes. Selon le Daily Mail, de nouvelles insultes auraient fusé, avec Ederson donc, et le Special One aurait été touché par une bouteille.

... Mourinho touché par une bouteille

Le Portugais aurait alors vu rouge avant d'être rejoint par plusieurs de ses joueurs, parmi lesquels Marcos Rojo, Antonio Valencia, Marcus Rashford, Axel Tuanzebe, Ander Herrera ou encore Luke Shaw. Fernandinho, Vincent Kompany et Nicolas Otamendi auraient répliqué, tandis que "David Silva et Bernardo Silva auraient gardé leur distance', raconte le média anglais.

C'est d'ailleurs lors de cette "mêlée de rugby" pour reprendre l'expression du média anglais que Mikel Arteta aurait été touché à l'arcade. Le média anglais raconte enfin que cette deuxième altercation, impliquant une trentaine de personnes cette fois, n'aura finalement duré que deux minutes, le temps que la sécurité intervienne et que tout rentre dans l'ordre.

Toujours selon le Daily Mail, la fédération anglaise suivrait cette histoire avec attention et aurait demandé aux deux clubs de leur soumettre rapidement leurs observations. Le match retour du 7 avril prochain à l'Etihad Stadium s'annonce lui déjà électrique.

Vidéo - Mourinho : "Les buts de City sont scandaleux"

00:59
0
0