Getty Images

City, Chelsea et Liverpool sont prévenus : les Spurs restent dans le coup

Les Spurs restent dans le coup

Le 10/11/2018 à 18:11Mis à jour Le 11/11/2018 à 11:15

PREMIER LEAGUE - Tottenham s'est imposé sur la plus petite des marges face à Crystal Palace pour reveniir à hauteur de Chelsea et Liverpool, à deux longueurs de Manchester City.

Sous une pluie battante qui n’a pas dû aider au spectacle, les Spurs de Tottenham ont vaincu l’ennui en s’imposant sur la plus petite des marges face à Crystal Palace samedi, lors de la 12e journée de Premier League. Grâce à ce septième succès en huit matches disputés hors de Wembley, les hommes de Mauricio Pochettino reviennent àa hauteur de Liverpool et Chelsea, dans le sillage de Manchester City (les trois équipes toujours invaincues dans l'élite britannique). Pour battre les Eagles, ils s’en sont remis à un but de Juan Foyth. C’est la cinquième fois de suite que Tottenham bat Crystal Palace sur le score de 1 à 0.

Pour le reste, circulez, il n’y avait pas grand-chose à voir. Ce derby londonien entre Crystal Palace et Tottenham a peut-être désigné un vainqueur, mais ce n’était pas les spectateurs. Ils ont assisté à une bien terne rencontre, sans rythme ni véritable occasion. Comme lors des précédents face-à-face entre les deux clubs, il a fallu attendre la seconde période pour voir le tableau d’affichage se débloquer, alors que les Eagles avaient plutôt bien débuté et que les Spurs sont peu à peu montés en puissance malgré la sortie sur blessure de Kieran Trippier — remplacé par Serge Aurier (24e).

Tottenham s’en contentera

Au retour des vestiaires, le match ne s’est pas davantage emballé. Bien au contraire. Mais, après l’heure de jeu, Tottenham est parvenu à ouvrir le score. Comme un symbole, c’est le jeune Juan Foyth, passé à côté de son match face à Southampton quelques jours plus tôt (deux penaltys concédés), qui a libéré son équipe. À la suite d’un corner, il a parfaitement suivi une tentative repoussée d’Harry Kane, même s’il a profité de la passivité de Jordan Ayew sur l’action (0-1, 66e). Derrière, les Spurs n’avaient plus qu’à gérer leur avance, bien aidés par le raté d’Alexander Sorloth, qui a tiré à bout portant sur Hugo Lloris (90e+1).

Grâce à cette victoire dont on ne retiendra rien d’autre que le résultat, Tottenham revient provisoirement à hauteur de Liverpool et Chelsea. Après la trêve internationale, les Spurs accueilleront d’ailleurs les Blues dans un derby d’un tout autre standing. En espérant que, cette fois, le spectacle soit à la hauteur de l’affiche et des attentes.

Jordan Ayew of Crystal Palace battles for possession with Juan Foyth of Tottenham Hotspur during the Premier League match between Crystal Palace and Tottenham Hotspur at Selhurst Park on November 10, 2018 in London, United Kingdom.

Jordan Ayew of Crystal Palace battles for possession with Juan Foyth of Tottenham Hotspur during the Premier League match between Crystal Palace and Tottenham Hotspur at Selhurst Park on November 10, 2018 in London, United Kingdom.Getty Images

0
0