Getty Images

Higuain a un défi à la hauteur de son talent : mettre fin à la malédiction du numéro 9 à Chelsea

Higuain a un défi à la hauteur de son talent : mettre fin à la malédiction du numéro 9 à Chelsea

Le 30/01/2019 à 10:21Mis à jour Le 30/01/2019 à 19:51

PREMIER LEAGUE - Fort d’un nouveau buteur de renommée internationale en la personne de Gonzalo Higuain, Chelsea rend visite à Bournemouth, mercredi dans le cadre de la 24e journée du Championnat d'Angleterre. Une première occasion pour l’Argentin de faire taire les sceptiques comme de redorer le blason d’un numéro, le 9, devenu lourd à porter chez les Blues…

Quinze ans, huit propriétaires, une constante : l’échec. A divers degrés, le numéro 9 de Chelsea sourit rarement à son porteur depuis le début du siècle. Il suffit de jeter un œil à la liste de ceux qui l’ont arboré depuis 2004 pour établir un constat limpide : la réussite est rarement au rendez-vous. Jugez plutôt : Mateja Kezman (2004-05), Hernan Crespo (2005-06), Khalid Boulahrouz (2006-07), Steve Sidwell (2007-08), Franco Di Santo (2008-09), Fernando Torres (2011-14), Radamel Falcao (2015-16) et Alvaro Morata (2017-2018) l’ont porté à tour de rôle. Les mots qui viennent spontanément à l’esprit à l’évocation de ces noms ? Ça oscille entre déception et frustration.

Vous l’aurez compris, Gonzalo Higuain n’a pas choisi la facilité en décidant de faire sien le 9 en rejoignant les Blues, où il a été prêté par la Juve le 23 janvier jusqu’en fin de saison (avec une option de prêt payant pour une saison supplémentaire de 18 millions d’euros et une option d’achat de 36 millions d’euros). Après six petits mois passés du côté de Milan, "Pipita" a tourné la glorieuse page italienne de sa carrière et opté pour la découverte d’un nouveau championnat, et pas n’importe lequel, la Premier League. Voilà l’Argentin de 31 ans dans la ligue la plus prestigieuse de la planète affublé d’une réputation de fin buteur qui lui convient maintenant d’honorer. Un peu à l’image de Falcao en son temps, la grave blessure à un genou en moins.

"Il faudra juste qu'il court"

Il serait hasardeux de dresser un parallèle entre "Pipita" et "le Tigre", reste que ces deux joueurs ont néanmoins un point commun : leur arrivée en Premier League s’accompagne d’un certain scepticisme. Dans le cas d’Higuain, c’est le dernier numéro 9 de Chelsea performant sur la durée, Jimmy Floyd Hasselbaink (88 buts en 177 matches avec le club londonien entre 2004 et 2004), qui a émis une réserve. "Le fond des filets, Higuain connaît. La seule petite crainte que j’ai concerne son état de forme à 31 ans", a fait savoir le Néerlandais sur Sky Sports. "A quel point est-il en forme pour faire face aux exigences de la Premier League ? On sait que c’est le Championnat le plus dur du monde, il faut être au top physiquement. S’il l’est, il marquera des buts. Sinon, ce sera problématique."

Titulaire discret pour sa première sous le maillot des Blues, dimanche lors de la victoire contre Sheffield Wednesday (3-0) au 4e tour de la Cup, Higuain est resté muet. Mais il s’est tout de même procuré des situations et a rassuré sur sa condition physique, tout en se faisant remarquer pour avoir laissé un penalty à Willian. "J’ai apprécié, ça montre qu’il est au service de ses coéquipiers", a indiqué un homme clé dans la réussite potentielle d’Higuain en Angleterre : son entraîneur Maurizio Sarri. C’est sous ses ordres que le natif de Brest avait réussi sa meilleure saison statistiques avec 36 buts marqués sous le maillot de Naples lors de l’exercice 2015-2016 de Serie A. "Ce n’est pas facile de s’adapter à la Premier League, mais je pense qu’il a l’expérience nécessaire. C’est un super joueur, il faudra juste qu’il court." Beaucoup de préférence et dès mercredi au Vitality Stadium de Bournemouth, sans oublier de planter, pour, qu’enfin, Chelsea fasse du 9 avec du mieux.

Vidéo - Sarri : "Higuaín peut tout donner pour ses coéquipiers"

00:45
0
0