Getty Images

Liverpool laisse la tête à Manchester City après son match nul à Everton (0-0)

Liverpool laisse les rênes à City

Le 03/03/2019 à 19:07Mis à jour Le 03/03/2019 à 19:47

PREMIER LEAGUE - Liverpool n'est plus leader du championnat. Les Reds ont été accrochés par leurs voisins d'Everton (0-0) dimanche pour le compte de la 29e journée. A l'image de Mo Salah, l'attaque liverpuldienne est restée bien aphone face aux Toffees. La formation de Jürgen Klopp pointe désormais à une longueur de Manchester City.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Et ça n’a jamais été aussi vrai que lors de ce derby de la Mersey, où les supporters d’Everton ont affiché une joie non dissimulée au terme de la rencontre. Leur équipe n’a pas gagné face à son ennemi juré, Liverpool - dominateur mais terriblement maladroit - mais l’a tenu en échec (0-0) et lui a fait perdre la tête de la Premier League au profit de Manchester City. Et cela a suffit pour donner à Jürgen Klopp sa tête des mauvais jours.

Le tacticien allemand a de quoi nourrir des regrets. Certes, en première mi-temps, l’enjeu a comme souvent dans un derby pris le pas sur le jeu. Dans ce match accroché, les deux équipes se sont arrachées sur chaque ballon, sont allées d’une surface à l’autre, mais il n’y eu pas vraiment d’action à se mettre sous la dent lors des 25 premières minutes. Jusqu’à cette énorme occasion de contre menée par Mohamed Salah, qui a échoué face à Jordan Pickford dans la surface (28e). Le premier raté de la journée pour l’Egyptien.

Pendant ce temps Everton, qui se présentait sur le terrain avec trois français (Kurt Zouma, Lucas Digne et Morgan Schneiderlin) dans le onze de départ, a bien gêné les Reds mais n’a pas cadré le moindre tir, surtout grâce à l’activité encore remarquable de Virgil Van Dijk. Et cela n’a pas franchement évolué au retour des vestiaires, où Liverpool a accru sa pression sur le camp adverse. Salah a loupé une nouvelle grosse opportunité (56e), bientôt suivi par Mané, qui a manqué sa tête à bout portant (65e). Puis Digne est intervenu à l’entrée de ses six mètres pour empêcher Fabinho d’ouvrir le score (69e).

L’entrée de Roberto Firmino (63e) n’a pas permis d’inverser cette tendance. Les Reds, qui ont loupé d’autres occasions avant le coup de sifflet final (71e, 76e, 84e) confirment leurs difficultés entrevues depuis le début de l’année 2019, notamment en attaque, qui leur avait apporté tant l’an passé. Pour la première fois depuis 2015, Liverpool enchaîne deux matches à l’extérieur en Premier League sans trouver le fond des filets. Et la troupe de Jürgen Klopp se retrouve désormais à la 2e place.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0