Getty Images

Manchester United s'impose à Newcastle (0-2)

Quatre à la suite pour les Red Devils

Le 02/01/2019 à 22:51Mis à jour Le 02/01/2019 à 23:15

PREMIER LEAGUE - Grâce à deux buts inscrits après la pause, Manchester United s'est imposé sur la pelouse de Saint-James Park de Newcastle (0-2) lors de la 21e journée de Premier League. Un succès, le 4e de suite depuis la nomination d'Ole Gunnar Solskjaer, qui permet aux Mancuniens, toujours sixièmes, de revenir à trois points d'Arsenal.

Et de quatre pour Ole Gunnar Solskjær ! Manchester United a confirmé sa renaissance sous la houlette du coach intérimaire norvégien en allant s’imposer sur la pelouse de Newcastle (0-2). Ce quatrième succès de suite, qui plus est obtenu avec un clean sheet, permet aux Red Devils de se replacer dans la course à la Ligue des champions. La quatrième place de Chelsea, freiné par Southampton à Stamford Bridge (0-0), n’étant qu’à six longueurs. À titre plus personnel, Ole Gunnar Solskjær entre un peu plus dans l’histoire : il est le premier entraîneur de Manchester United à enchaîner quatre victoires en Premier League depuis Matt Busby. Soit une éternité.

L’euphorie impulsée par l’arrivée d’Ole Gunnar Solskjær sur le banc de Manchester United n’est pas encore retombée. Pourtant, c’est peu dire que la victoire face aux Magpies a tardé à se dessiner. Bien rentrés dans leur match puis brouillons et imprécis dans le dernier geste, les Red Devils ont parfois joué à se faire peur derrière, où le chantier reste grand pour Solskjær. Mais toujours est-il qu’il a eu le nez fin en lançant Romelu Lukaku et Alexis Sanchez, excusez du peu, au moment où Juan Mata et Anthony Martial ont commencé à sérieusement plonger (0-0, 63e).

Coaching payant de Solskjær

Car le Belge n’a pas tardé à se distinguer en enfilant son costume de buteur opportuniste sur un coup franc de Marcus Rashford mal repoussé par Martin Dubravka (0-1, 64e). L’attaquant n’avait même pas une minute pleine dans les jambes quand il a propulsé le ballon au fond des filets, avec la rage qu’on lui connaît. Quelques minutes plus tard, sur un contre fulgurant, Sanchez a décalé un Rashford bien seul pour le but du break (0-2, 80e). En face, Newcastle a été un tantinet dangereux par l’intermédiaire de Christian Atsu, intéressant mais très maladroit.

Quant à Paul Pogba, il aura manqué une réalisation en toute fin de match après avoir pourtant éliminé le gardien des Magpies sur une énième situation de contre (90e+3). Un manque de lucidité compréhensible au regard de la bataille qu’il a fallu livrer pour gagner à Saint James Park, au terme de plusieurs rencontres rapprochées, éreintantes mais conclues par une belle série de victoires. Celle qui ramènera peut-être Manchester United vers des sommets bien plus en phase avec son statut.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0