Getty Images

Pas de retard à l'allumage pour Tottenham, vainqueur à Newcastle

Pas de retard à l'allumage pour Tottenham

Le 11/08/2018 à 15:25Mis à jour Le 11/08/2018 à 16:21

PREMIER LEAGUE - Tottenham n'a pas manqué sa première sortie de la saison en championnat. Avec tous ses mondialistes présents au coup d'envoi (Lloris, Alli, Kane, Eriksen...), la formation de Mauricio Pochettino est allée s'imposer contre Newcastle (1-2) à St James Park, samedi après-midi, grâce à deux buts dans les vingt premières minutes.

Tottenham a souffert, mais Tottenham s’est imposé. Pour leur premier match de la saison en Premier League, les Spurs l’ont en effet emporté difficilement sur la pelouse de Newcastle (1-2) ce samedi après-midi. Lors d’une rencontre qui a vu la grande rentrée du gardien des Bleus champions du monde Hugo Lloris, tous les buts ont été inscrits dans les vingt premières minutes, et de la tête. Grâce à ces trois premiers points glanés à l’extérieur, les joueurs de Mauricio Pochettino rejoignent Manchester United, vainqueur ce vendredi de Leicester sur le même score, en ouverture du championnat anglais.

Des mondialistes courts physiquement

A l’instar des Red Devils la veille, les Spurs n’ont pas vraiment impressionné pour leurs débuts dans le championnat d’Angleterre version 2018-2019. Peu gâté lors du mercato estival, Mauricio Pochettino n’a pas hésité à faire appel à ses mondialistes alors qu’ils n’ont repris l’entraînement que depuis le début de la semaine. Si Hugo Lloris a donné pleine satisfaction dans le but, les demi-finalistes anglais Eric Dier, Dele Alli et surtout Harry Kane ont ainsi semblé bien courts physiquement et Tottenham a bien failli le payer en seconde période.

Heureusement pour eux, les joueurs de Mauricio Pochettino avaient fait la différence dans le premier acte. Bien supérieurs techniquement à leurs adversaires, ils ont eu la maîtrise du ballon (près de 60% de possession sur le match) et se sont rapidement montrés menaçants en passant par les côtés. A la réception au second poteau d’un corner bien tiré par Christian Eriksen et dévié au premier poteau par Davinson Sánchez, Jan Vertonghen, lui aussi demi-finaliste du Mondial avec la Belgique, a ouvert le score (1-0, 8e) de la tête… non sans l’aide de la goal line technology qui a validé le but après que le ballon a touché le bas de la barre transversale dans un premier temps.

Newcastle malheureux

Si les Magpies ont profité d’une déconcentration de leurs adversaires pour égaliser moins de trois minutes après grâce à une tête piquée décroisée à bout portant de Joselu (1-1, 11e), les Spurs ont rapidement repris leur marche en avant. Sur un centre parfaitement déposé par Serge Aurier depuis son côté droit, Dele Alli a, cette fois, parfaitement croisé son coup de tête pour redonner l’avantage… et la victoire aux siens (2-1, 18e).

Car personne n’a plus fait trembler les filets ensuite. Et pourtant, ce n’est pas faute d’avoir essayé du côté de Newcastle après le repos. Mohamed Diamé (48e) puis Salomón Rondón (85e) ont frappé respectivement le poteau et la barre d’un Hugo Lloris, lui aussi décisif face à Ayoze Pérez (60e).

Malheureux dans leurs initiatives, les Magpies ont toutefois fait ressortir les faiblesses du moment de Tottenham. Défensivement, Serge Aurier a notamment laissé beaucoup d’espaces à Kenedy sur son côté droit et les Spurs auraient pu le payer. Les limites physiques d’Eric Dier au milieu de terrain et surtout la méforme de Harry Kane, qui a traversé le match tel un fantôme, pourraient poser problème dans le futur. Mais l’essentiel a bien été préservé pour Mauricio Pochettino avec ces trois premiers points acquis à l’extérieur.

0
0