Getty Images

Deux coups du sort et Arsenal repart

Deux coups du sort et Arsenal repart

Le 15/04/2019 à 22:50Mis à jour Le 15/04/2019 à 23:30

PREMIER LEAGUE - Arsenal redémarre. Huit jours après sa défaite sur le pré d'Everton (1-0), le club londonien a dominé Watford d'une courte tête lundi soir (0-1), en clôture de la 34e journée. Une victoire qui s'est dessinée très rapidement après un but gag transformé par Aubameyang (10e) et un carton rouge adressé à Deeney (11e). Sans Lacazette, resté sur le banc, Arsenal repasse quatrième.

Arsenal s’est fait de belles frayeurs mais Arsenal s’en sort finalement bien. Ce lundi soir, dans le cadre de la 34e journée de Premier League, les Gunners se sont imposés sur la pelouse de Watford (0-1). Au Vicarage Road Stadium, Pierre-Emerick Aubameyang a rapidement ouvert la marque (10e) avant que les hommes d’Unai Emery ne résistent aux nombreux assauts des Hornets, jusqu’au coup de sifflet final. Au classement, Arsenal, avec un match en moins, remonte à la quatrième place et se retrouve à égalité de points avec Chelsea (66).

Après son faux-pas à Everton (1-0) lors de la dernière journée, Arsenal devait se remettre dans le bon sens de la marche et ne pas se laisser distancer dans la course à l’Europe. Malgré une entrée en matière moyenne, les Gunners ont rapidement ouvert le score. Sur un ballon anodin de l’un de ses coéquipiers, Ben Foster, après un contrôle trop long, s’est fait devancer par Pierre-Emerick Aubameyang, qui s’est contenté de contrer le ballon pour l'envoyer dans le but vide (10e) : sa 18e réalisation de la saison en Premier League.

Torreira et Deeney se retrouvent après l'exclusion du second nommé pour un coup adressé au premier.

Torreira et Deeney se retrouvent après l'exclusion du second nommé pour un coup adressé au premier.Getty Images

Et pourtant, Arsenal a souffert...

Dans la foulée, Troy Deeney, après un coup de coude sur Lucas Torreira, a directement été exclu, laissant alors ses partenaires à 10 (11e). Watford ne s’est pas laissé pour autant déstabiliser et a continué à pousser. Trouvé sur un coup franc, Craig Cathcart, d’une reprise du droit, a obligé Bernd Leno à s’illustrer (20e). Un dernier rempart de nouveau mis à contribution lorsqu’Etienne Capoue l’a sollicité sur un coup franc direct du droit (32e). Peu après l’heure de jeu, le gardien allemand a été tout heureux de voir la reprise lointaine d’Adam Masina s’écraser sur la barre transversale (62e), avant d’être bien aidé par Ainsley Maitland-Niles, qui a repoussé la tentative d’Andre Gray, depuis les six mètres (80e).

De son côté, Unai Emery, qui a rapidement effectué ses trois changements tout en expérimentant différents systèmes tactiques, a souffert, tout comme ses protégés. Ben Foster, après sa bévue du début de rencontre, s’est ensuite montré particulièrement solide. D’abord face à Alex Iwobi (26e), tandis qu’Andre Gray s’est interposé devant Aaron Ramsey (27e). Granit Xhaka n’a guère eu plus de réussite, de loin (44e, 78e), alors que dans le second acte, Henrikh Mkhitaryan, seul aux six mètres, a véritablement manqué la balle du break (57e).

Arsenal, qui avait été battu dans les dernières secondes par les Hornets l’an passé (2-1), boucle ainsi son 16e match de la saison à l’extérieur en championnat. Son premier sans encaisser le moindre but. Si les Gunners se replacent au classement, grâce également à la défaite de Chelsea à Liverpool (2-0) dimanche, ils préparent, de façon idéale, leur quart de finale retour de Ligue Europa contre Naples jeudi (victoire 2-0 à l’aller). Alexandre Lacazette, resté sur le banc tout le match lundi soir, devrait être particulièrement en forme...

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0