Getty Images

Chelsea et Hazard ont de la ressource

Chelsea et Hazard ont de la ressource

Le 10/03/2019 à 17:00Mis à jour Le 10/03/2019 à 17:39

PREMIER LEAGUE - Chelsea a cravaché. Menés après un but de Raul Jiménez en deuxième période, les Blues ont arraché le nul contre Wolverhampton dans le temps additionnel grâce à Eden Hazard. Mais les hommes de Maurizio Sarri restent sixièmes, à égalité de points avec Arsenal.

Une belle inspiration d'Eden Hazard et Chelsea s'évite une défaite amère (1-1) contre Wolverhampton. Longtemps maîtres du jeu, dimanche, les Blues se sont fait peur en concédant l'ouverture du score (56e). Mais les joueurs de Maurizio Sarri n'ont rien lâché et ont été récompensés de leurs efforts ce dimanche. Comme souvent, c'est Eden Hazard qui a remis ses coéquipiers dans le sens de la marche (90e), en toute fin de partie. Les Blues consolident ainsi leur sixième place (57 pts) mais reviennent provisoirement à hauteur d'Arsenal (5e) qui reçoit Manchester United (17h30). Les Wolves sont septièmes.

Trois jours après son large succès acquis en Ligue Europa face au Dynamo Kiev (3-0), Chelsea s'est fait peur. Pourtant les Blues ont abordé la rencontre sur un bon rythme, privant leurs adversaires du jour de ballon. Très largement en réussite dans les duels, les Blues ont combiné facilement et se sont créé bon nombre d'occasions dans les premiers instants de la partie sans pour autant parvenir à trouver la faille. Devant une défense de Wolverhampton bien en place, Gonzalo Higuain et ses coéquipiers ont buté sur un solide bloc bas.

Face à des Wolves ultra-réalistes, Chelsea peut nourrir des regrets

À force de pêcher dans le dernier geste, comme en attestent les nombreuses occasions de Gonzalo Higuain dans le premier acte (10e; 19, 25e), les joueurs de Maurizio Sarri ont frôlé la correctionnelle. Après une entame de second acte beaucoup plus poussive, les Wolves ont allumé la première mèche. Suite à un joli contre des joueurs de Nuno Espírito Santo, c'est Raul Raúl Jiménez qui a trouvé la faille le premier (56e). Une douche froide qui aura eu le mérite de réveiller les Blues.

Poussés par les entrées en jeu successives de Ruben Loftus-Cheek (57e), Callum Hudson Oddoi (61e) et Willian (72e), Eden Hazard et ses coéquipiers ont exercé une pression constante sur le camp adverse. Pris souvent à défaut, la défense des Wolves a longtemps vacillé (70e, 76, 85e), avant de craquer. Il a fallu attendre le temps additionnel (92e) pour qu'Eden Hazard permette aux siens de s'éviter une défaite qui aurait pu entériner sérieusement les espoirs d'une place qualificative pour la Ligue des champions. Sans dégager énormément de sérénité, les Blues ont prouvé qu'ils ont encore des arguments à faire valoir.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0