Getty Images

Premier League : Liverpool s'impose à Crystal Palace 0-2

Liverpool garde le rythme

Le 20/08/2018 à 22:52Mis à jour Le 20/08/2018 à 23:24

PREMIER LEAGUE - Les Reds de Liverpool se sont imposés 2-0 à Crystal Palace en clôture de la deuxième journée de PL. James Milner (45e, sp) et Sadio Mané (90+2) ont donné la victoire aux Reds, la deuxième en deux matchs de championnat après leur démonstration 4-0 le weekend dernier face à West Ham. Grâce à ce succès Liverpool recolle à Manchester City en tête du championnat.

Liverpool s’en contentera. Sur la pelouse de Crystal Palace, les hommes de Jürgen Klopp, pas très inspirés, ont eu toutes les peines du monde à forcer le verrou. Il a fallu un penalty obtenu par Mohamed Salah et transformé par James Milner puis un but très tardif, sinon anecdotique, de Sadio Mané, plus que jamais bête noire des Eagles, pour permettre aux Reds de poursuivre son sans-faute en Premier League avec une deuxième victoire de rang. Elle leur permet de rejoindre Tottenham, Chelsea et Manchester City en tête du classement.

Jürgen Klopp ne retiendra certainement pas grand-chose de ce déplacement à Selhurst Park, où ses Reds n’ont pas brillé mais ont quand même trouvé le moyen de ramener les trois points. Tombés sur des Eagles solides, ses hommes s’en sont remis au génie de Salah, un temps transparent, puis décisif quand il le fallait. Tout d’abord, l’Egyptien a provoqué la faute de Mamadou Sakho dans la surface adverse, synonyme de penalty dont s’est chargé James Milner juste avant la mi-temps (0-1, 45e). Soit au meilleur moment.

Salah s’occupe de tout

Liverpool avait sans aucun doute fait le plus dur en ouvrant le score face à une équipe dure au mal et ne concédant pas beaucoup de situations. Avant le but de Milner, c’est même Andros Townsend qui s’était procuré la meilleure occasion : une frappe enroulée qui est venue s’écraser sur la barre d’Alisson (25e). On peut donc affirmer que les Reds ne transpiraient pas la sérénité. Au retour des vestiaires, ils ont subi par intermittence jusqu’à l’exclusion logique d’Aaron Wan-Bissaka, coupable d'avoir annihilé une action de but alors que Salah, encore lui, filait au but après une passe en première intention d’un Roberto Firmino loin de ses standards habituels (75e).

À 10 contre 11, les Eagles ne pouvaient plus espérer grand-chose. Et, en lâchant leurs dernières forces dans la bataille, ils ont concédé un deuxième but sur un ultime contre lancé par Salah, décidément, et conclu par Sadio Mané, qui a résisté au défenseur et à la sortie d’Hennessey pour s’offrir une réalisation contre sa victime préférée (0-2, 90e+3). Il n’y avait donc pas nécessairement la manière pour les Reds, ce lundi soir, mais il y a le succès. Le plus important dans la course au titre.

Sadio Mané (Liverpool)

Sadio Mané (Liverpool)Getty Images

0
0