Football
Premier League

L'heure du dénouement

Partager avec
Copier
Partager cet article

Van Dijk - Agüero

Crédit: Eurosport

ParSimon Farvacque
10/05/2019 à 19:27 | Mis à jour 11/05/2019 à 22:35

PREMIER LEAGUE - Le verdict va être rendu ce dimanche. Manchester City (95 points) et Liverpool (94 points) se disputent le titre depuis des mois. Ils réalisent tous deux des parcours exceptionnels, voués à entrer dans l'histoire par leur concomitance. Mais qui aura le beau rôle ? La 38e journée va l'édicter. Les Citizens, donc en pole, jouent à Brighton, les Reds face aux Wolves, à partir de 16h.

C'est une course-poursuite mythique qui va s'achever. Manchester City et Liverpool se sont livré un duel exceptionnel, cette saison en Premier League, dans des sphères jamais atteintes conjointement par deux clubs dans l'histoire de la compétition. Ce dimanche, il y aura un gagnant épique et un perdant magnifique, à l'issue du 38e et dernier round de ce combat.

  • La situation au classement :
Premier League

Après avoir giflé Liverpool, City tombe de haut

HIER À 20:02

Les Citizens (95 points après 37 journées), tenants du titre, se déplacent à Brighton avec leur destin en main. Les Reds (94 points) reçoivent Wolverhampton dans le même temps, à partir de 16h, en se sachant dépendants du résultat de leurs rivaux. Pour les Skyblues, l'équation est simple : une victoire est synonyme de sacre. Pour décrocher le graal, Liverpool doit gagner et croiser les doigts… ou faire match nul et compter sur une improbable raclée subie par City, qui jouit d'une meilleure différence de buts (+69, contre +65).

Treize succès d'affilée pour City

  • La dynamique de City :

Les hommes de Pep Guardiola ont repris les commandes des opérations à l'issue de la 29e journée. Ils n'ont pas laissé un seul point en route depuis qu'ils sont maîtres de leur destin. Leur série de victoires en championnat s'étend même à treize. Dernier accroc en championnat ? A Newcastle, le 29 janvier (défaite 2-1).

Alors que leurs deux défaites consécutives autour de Noël semblaient rédhibitoires, les Citizens ont récupéré la position préférentielle et ont maintenant le vent en poupe. Et il n'y a pas que dans le domaine arithmétique que Manchester City est sur une dynamique positive. La dramaturgie de son ultime succès, face à Leicester lundi (1-0), avec un but venu d'ailleurs de Vincent Kompany, plaide aussi en sa faveur.

Liverpool pour l'histoire

  • La dynamique de Liverpool :

Dans le domaine de la forme du moment, Liverpool a évidemment de quoi causer. Outre leur homérique qualification pour la finale de la Ligue des champions, acquise mardi après un succès 4-0 face au Barça, les Reds restent sur un succès glané en fin de rencontre à Newcastle (2-3), qui plus est malgré la sortie sur K.-O. de Mohamed Salah.

Depuis qu'ils ont perdu la main lors de cette fameuse 29e journée, après un nul lors du derby sur la pelouse d'Everton (0-0), les joueurs de Jürgen Klopp ont fait un sans faute en championnat. La pression est immense sur leurs épaules. Le Liverpool FC, champion d'Angleterre pour la dernière fois en 1990, n'a jamais remporté la Premier League (créée en 1992). Il pourrait une nouvelle fois échouer dans cette tâche... en n'affichant qu'un seul revers sur l'ensemble de l'exercice (contre quatre pour City). La finale de C1 qui se profile, le 1er juin à Madrid face à Tottenham, peut contribuer à amenuiser ce poids de l'histoire pour les Reds, mais ne les en déleste pas.

En face, plus rien à jouer mais...

  • L'adversaire de City :

Brighton (17e), qui a longtemps dû lutter pour se maintenir dans l'élite, est sauvé depuis le samedi 4 mai, et la défaite de Cardiff face à Crystal Palace (2-3) lors de la 37e journée. Le lendemain, les Seagulls avaient tenu Arsenal en échec à l'Emirates (1-1). Ils joueront libérés ce dimanche. A l'aller, City s'était imposé 2-0.

  • L'adversaire de Liverpool :

Comme Brighton, Wolverhampton n'a plus rien à jouer. Mais les Wolves, assurés de terminer à la 7e place, réalisent une saison d'un tout autre calibre. Ils présentent notamment la particularité d'avoir épinglé à leur tableau de chasse les quatre finalistes européens : Arsenal, Chelsea et Tottenham en championnat, Liverpool seulement en Cup... pour l'instant. A l'aller, les Reds avaient gagné à l'extérieur (0-2).

Premier League

Poussifs mais vainqueurs, les Reds continuent leur quête de records

HIER À 17:29
Premier League

Arsenal fait mal aux Wolves

04/07/2020 À 18:10
Dans le même sujet
FootballPremier LeagueLiverpoolManchester CityPlus
Partager avec
Copier
Partager cet article