Getty Images

Premier League - Pep Guardiola : "Sergio Agüero est né avec ce talent, il mourra avec ce talent"

"Agüero est né avec ce talent, il mourra avec ce talent"

Le 03/02/2019 à 21:29Mis à jour Le 10/02/2019 à 17:24

PREMIER LEAGUE - Auteur du dixième triplé de sa carrière dans le championnat d'Angleterre, Sergio Aguëro a rappelé à Arsenal ses grands talents de buteur dimanche (3-1). Avec trois réalisations de renard, l'Argentin a un peu plus marqué l'histoire de la Perfide Albion.

Il n'a pas toujours été titulaire cette saison, entre légère méforme, blessure sérieuse et poussée de Gabriel Jesus derrière lui. Cette situation, considérée comme une anomalie de l'autre côté de la Manche, a souvent obligé Pep Guardiola à réagir aux questions des journalistes. Au point de reprocher à la presse anglaise de méjuger sa relation avec le buteur argentin.

Avant-centre exceptionnel, Agüero ne semble pas s'être formalisé de ces polémiques. Ces dernières semaines et dimanche en particulier, "El Kun" a rappelé l'immense talent qui est le sien lorsqu'il faut faire trembler les filets. Les observateurs de la Premier League ont forcément en mémoire le bijou réalisé contre Liverpool (2-1), dans un match au sommet, le mois dernier. Ils ont logiquement dû apprécier le triplé de buteur racé signé par l'Argentin dimanche contre Arsenal (3-1).

Sergio Agüero savoure l'un de ses trois buts contre Arsenal, dimanche soir en Premier League.

Sergio Agüero savoure l'un de ses trois buts contre Arsenal, dimanche soir en Premier League. Getty Images

" Les gens ont dit que je n'aimais pas Sergio"

"Agüero est né avec ce talent, il mourra avec ce talent", a en tout cas réagi avec le sourire Pep Guardiola après la rencontre, dans des propos rapportés par la BBC. "Au début de la saison, les gens ont dit que je n'aimais pas Sergio alors que j'étais enchanté par lui, a-t-il également affirmé. Oui, je fais parfois jouer Gabriel (Jesus) ou Raheem (Sterling) en pointe. Aujourd'hui, il (Agüero) s'est battu et a tout fait pour l'équipe. Ses intentions ont toujours été parfaites depuis son retour."

Ultra efficace contre Arsenal, Agüero a fait l'étalage de son flair avec trois placements parfaits pour conclure trois centres signés Aymeric Laporte (1ère) et Raheem Sterling (44e, 61e). Mais au-delà de ses 12e, 13e et 14e buts de la saison en Premier League (à deux unités de Mohamed Salah), l'Argentin a effectivement brillé par sa combattivité ou son talent dans la protection du ballon. Si les partenaires d'Alexandre Lacazette n'ont pas vu le précieux cuir durant la majeur partie de la rencontre, "El Kun" tient sa part de responsabilité.

Fowler et Defoe dans le viseur

Alors que Manchester City est revenu à deux points de Liverpool (en déplacement sur le pré de West Ham lundi), la forme étincelante d'Agüero a de quoi soulager Pep Guardiola. Cette saison, les Citizens ont souvent perdu des points à cause d'un grand manque de réalisme, ce qui n'est pas vraiment le défaut de l'ancien Madrilène. Avec désormais 157 buts inscrits dans son histoire en Premier League, depuis ses débuts à l'été 2011, l'attaquant de 30 ans figure dans le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire du championnat, au huitième rang.

Avec ce triplé, le 10e de sa carrière, il est revenu à cinq unités de Robbie Fowler (7e, 162) et à six de Jermain Defoe (6e, 163), qu'il devrait vraisemblablement dépasser avant la fin de la saison si sa dynamique se confirme. Surtout, Sergio Agüero possède le meilleur ratio buts/matches joués dans l'histoire de la Premier League. Avec un ratio de 0,69 buts par match, il devance tout juste Thierry Henry (0,68, 176 buts) et plus nettement Alan Shearer (0,58, 260 buts). Sacré phénomène.

0
0