Rien n'est jamais écrit dans le football. Mais une tendance se dessine : Eden Hazard va quitter Chelsea cet été. Pour filer… vers le Real Madrid. Enfin ! Cela fait en effet des années que cette rumeur revient comme un serpent de mer. Et cet été, toutes les planètes sont alignées. Zinedine Zidane est revenu au Real Madrid, le club merengue veut de nouvelles têtes pour relancer son projet et Hazard est en position de force pour assouvir ses envies d'ailleurs. "Le Real Madrid, c'est mon rêve depuis que je suis enfant", a confié le Belge à ESPN en octobre.
Alors une question s'impose : à combien va-t-il partir ? D'après plusieurs médias, Chelsea ne compte pas vendre son joueur à moins de 100 millions d'euros. Sky Sports estime même que les Blues ne le lâcheront que contre un chèque de 115 millions d'euros, au minimum. Une sacrée somme. Et si le Real Madrid dispose largement des moyens pour arracher le Belge à cette hauteur, est-ce le juste prix ?
Premier League
Convaincu par Dia, West Ham est prêt à s'aligner sur les demandes de Reims
14/01/2021 À 09:43

Ce qui peut faire monter le montant

  • Son profil
Plusieurs éléments entrent en fait en ligne de compte. Le profil du joueur bien sûr. S’il n’est pas une machine à buts, Hazard, auteur de 14 buts cette saison en Premier League, est un élément offensif et créatif, apte à faire des différences sur le plan individuel. Le genre de détails qui fait gonfler les prix. La créativité est en effet rare tout comme la capacité à faire basculer un match sur un geste. Et c'est bien connu, tout ce qui est rare est cher. En football aussi.
  • Son vécu
Le CV du joueur ciblé fait également pencher la balance d'un côté ou de l'autre. Leader d'une Belgique demi-finaliste au Mondial 2018, Hazard n'est pas le premier venu. C'est une star qui s'est imposée dans un grand club européen et a déjà montré à plusieurs reprises qu'il pouvait guider une équipe au titre. Son trophée de champion de France avec Lille (2011) tout comme ses deux sacres en Premier League avec Chelsea (2015, 2017) sont là pour en témoigner. Forcément, ça pèse.
  • Les moyens du Real
On le sait, le Real Madrid veut effectuer un lifting de son équipe. Et apporter de nouvelles stars à son projet. Le club merengue a les moyens pour frapper de grands coups. Qu'importe le fair-play financier, on parle d'une enveloppe de 500 millions d'euros. Toute l'Europe du football le sait. Et certains vont en profiter pour faire augmenter les prix lors des négociations. Ce n'est pas forcément toujours bon d'annoncer la couleur aussi fort. Mais voilà, la Maison Blanche avait besoin d’envoyer des messages pour rassurer ses socios après cette saison décevante.

Eden Hazard

Crédit: Getty Images

Ce qui peut faire baisser le montant

  • Son âge
A 28 ans, l'ancien Lillois est dans la force de l'âge. Il a encore de belles années devant lui. Mais les joueurs qui affolent le marché maintenant sont en général plus jeune, l'avenir faisant saliver les clubs prétendants. Le transfert monstre de Kylian Mbappé au PSG l'a illustré.
  • Son manque d'impact en C1
Sacré sur la scène domestique à plusieurs reprises, Hazard n'est pas d'une grande régularité. Avec Chelsea, il a signé des saisons où il a semblé marcher sur l'eau. Et d'autres, où il a été loin des attentes. Surtout, il a régulièrement laissé ses fans sur leur faim avec ses performances en Ligue des champions. Ce n'est pas encore Cristiano Ronaldo sur ce plan-là ou Lionel Messi. Et ça joue à l'heure des comptes dans un transfert. Tout comme le côté merchandising du joueur.
  • Pas encore le plus bankable
Malgré son talent, Hazard n'est pas encore le joueur le plus "bankable". Déjà, le marché belge n'est pas énorme. Et s'il a démontré qu'il avait le talent pour se faire sa place chez les grands du point de vue sportif, il manque encore de poids sur la scène internationale sur le plan marketing par rapport à des références comme Messi, Ronaldo ou Neymar. Un critère : son nombre followers sur Instragam.
Avec 19.5 millions d'abonnés, le Belge ne joue clairement pas dans la même catégorie que CR7 (160 millions d'abonnés), Messi (113 millions). Il n'entre même pas dans le Top 10 des footballeurs les plus suivis. Et compte près de 10 millions de followers de moins que Mbappé et Karim Benzema par exemple. A l'heure actuelle où le football est devenu un vrai business, ce n'est pas anodin. Même si un passage au Real a de quoi l'aider à passer un cap.
  • Son contrat
C'est peut-être l'élément le plus déterminant de l'affaire : Eden Hazard arrive en fin de contrat en juin 2020. Cet été, il n'aura donc plus qu'un an de contrat. Et pour le moment, il n'a pas laissé entendre qu'il comptait prolonger. Du coup, Chelsea se retrouve face à un dilemme : le vendre cet été ou prendre le risque de le perdre libre l'année suivante. Une donnée qui fragilise les Blues dans les négociations.

Eden Hazard

Crédit: Getty Images

Notre avis :

Le marché s'est envolé ces dernières années, grâce notamment aux droits TV qui ont sérieusement grimpé. Mais Eden Hazard n'est pas dans les mêmes conditions par exemple que Philippe Coutinho - parti au Barça contre 160 millions en 2018 à 25 ans - et Ousmane Dembélé - arrivé en Catalogne contre 105 millions + 40 de bonus à 20 ans -. Le Belge n'a pas le même âge, ni les mêmes conditions de contrat. Mais il a son expérience pour lui. Le hic, c'est que Chelsea n'est pas forcément vendeur. Les Blues n'ont pas vraiment besoin de liquidités. Ils ne le braderont pas... mais la petite année de contrat est une épée de Damocles au-dessus de la tête des Londoniens. Si l'Observatoire du football estime qu'Hazard vaut 120 millions d'euros, il serait donc plus cohérent de le voir partir pour une somme estimée entre 80 et 100 millions.
Premier League
Les pronos de la semaine : Arsenal enchaîne
01/01/2021 À 06:09
Premier League
Drogba, Hazard, Werner : Chelsea et sa stratégie payante de l'entre-deux
05/06/2020 À 15:30