Getty Images

Tottenham-Manchester United (0-1) - Pogba est bien redevenu lui-même : "Je m'amuse"

Pogba "s'amuse" et cela se voit

Le 13/01/2019 à 21:18Mis à jour Le 14/01/2019 à 09:33

PREMIER LEAGUE – Paul Pogba s'est encore illustré lors du succès de Manchester United contre Tottenham (0-1). Auteur d'une passe sublime sur le but de Marcus Rashford, il a signé une prestation de haut niveau. Il l'avoue : il "s'amuse" désormais. Et cela saute aux yeux.

Il est libre Paul ! Et il y a à nouveau un peu de magie qui sort de ses crampons sur les terrains du Royaume. "Tout se passe bien quand vous vous sentez libre, quand vous avez la confiance de votre entraîneur et de vos coéquipiers", a avoué un Paul Pogba retrouvé. Sa renaissance est en effet bien confirmée. Le Français est redevenu ce joueur qui fait rêver les amoureux du ballon rond. Libéré depuis le départ de José Mourinho, le milieu de terrain n'en finit plus de briller au fil des matches. Et cette fois, il l'a fait face à un sérieux client de la Premier League : Tottenham, battu par Manchester United (0-1) à Wembley.

Sa passe décisive a été véritable bijou. D'une passe longue millimétrée, il a mis Marcus Rasford sur orbite. "On savait qu'on pouvait leur faire mal comme ça en contre-attaque", a sobrement expliqué l'ancien turinois au micro de Sky Sports. Après le match, Ole Gunnar Solskjaer, qui a dirigé le Français dans les équipes de jeunes d'United entre 2010 et 2011, a lui loué "l'intelligence de Paul" sur ce but. Cette passe a été le point d'orgue de sa prestation à Wembley. Mais elle a aussi été le symbole de son retour au premier plan.

Vidéo - Solskjaer : "Pogba est un des milleurs milieux du monde"

00:36

Une position de 10 qui exploite ses qualités

Depuis l'arrivée du technicien norvégien sur le banc mancunien, Pogba est d'une efficacité déconcertante. Il affiche quatre buts et quatre passes décisives. En cinq petits matches joués ! Des statistiques affolantes pour un milieu. Elles illustrent son impact sur Manchester. Et peuvent aussi en dire beaucoup sur son bonheur retrouvé. Mais elles ne disent pas tout. Paul Pogba est surtout redevenu le leader tant espéré par Manchester United.

Positionné en numéro 10 dans le 4-2-3-1 mancunien, il joue un rôle-clé dans le schéma d'Ole Gunnar Solskjaer. Face aux Spurs, il a joué juste. Dans cette équipe mancunienne au style de jeu porté vers l'avant, il distribue. Oriente. Et se montre plus devant le but adverse. Sans un bon Hugo Lloris, il aurait ainsi pu ajouter un ou plusieurs autres buts à son bilan (53e, 56e, 62e). "C'est ce que le manager me demande de faire. Le meilleur exemple pour moi est Frank Lampard", explique Pogba avant d'ajouter : "Nous attaquons et c'est une position où je me sens à l'aise. Je peux tirer et passer. C'est ce que je fais depuis que le manager est là. Je sais que j'ai de la sécurité derrière moi." Mais il n'y a pas que ça.

Au cœur du jeu, Pogba montre aussi l'exemple en phase défensive. Quand United n'a pas le ballon, il donne le ton pour le pressing. Et sinon, il descend plus au cœur de l'entrejeu mancunien pour densifier le bloc mancunien. Son rôle est crucial. Et il fait le job avec brio. C'est simple, il est métamorphosé. "Je dirais que je m'amuse. J'apprécie jouer au football. C'était difficile avec notre ancien système. (...) Défendre n'est pas ma partie préférée. (Maintenant) Avec l'équipe, on se comprend et on attaque", a-t-il lâché dans une sortie qui ressemble à un tacle à la gorge de José Mourinho. Libre, Pogba est redevenu bien lui-même. Et Manchester, qui va défier le PSG dans quelques semaines en huitième de finale de Ligue des champions, s'en délecte.

0
0