Getty Images

Tottenham s'impose à Leicester (3-1) pour tenir le rythme

Tottenham tient le rythme

Le 10/02/2019 à 16:16Mis à jour Le 10/02/2019 à 17:06

PREMIER LEAGUE - Comme Liverpool, Tottenham s'est imposé lors de la 26e journée pour maintenir sa troisième place à 5 points du leader. Les Spurs ont dominé Leicester (3-1) dimanche à Wembley grâce à des réalisations de Davinson Sanchez, Christian Eriksen et Heung-Min Son. Jamie Vardy avait réduit le score.

Tottenham ne ralentit pas la cadence. Avec un onze de départ remanié, les Spurs sont venus à bout de Leicester ce dimanche (3-1) à l’occasion de la 26e journée de Premier League. Davinson Sanchez, Christian Eriksen et Heung-Min Son ont marqué pour les Spurs, Jamie Vardy - mis en échec par Hugo Lloris sur penalty - ayant réduit l’écart pour les Foxes. Grâce à cette quatrième victoire d’affilée en championnat, la formation londonienne (3e) revient provisoirement à deux points de Manchester City (2e).

Tottenham était pourtant privé de ses meilleurs atouts offensifs. Outre les absences de Harry Kane et de Dele Alli (blessés), Mauricio Pochettino a également dû composer avec le forfait d’Erik Lamela ce dimanche. L’équipe alignée par le technicien argentin était donc assez inédite, avec notamment Fernando Llorente en attaque et le jeune Oliver Skipp (18 ans) au milieu de terrain. Bousculés par une équipe de Leicester joueuse, les Spurs ont malgré tout rejoint les vestiaires avec un but d’avance au tableau d’affichage, Davinson Sanchez ayant trompé Casper Schmeichel de la tête (1-0, 33e).

Vardy entre... et rate un penalty

Déjà assez soutenu, le rythme est monté d’un cran au cours d’un second acte très animé. Entré à l’heure de jeu, Jamie Vardy s’est chargé de tirer un penalty que James Maddison avait obtenu sur l'action précédente. L’histoire aurait pu être belle, mais l’attaquant des Foxes a vu sa tentative repoussée par Hugo Lloris (60e). La sanction a été immédiate : d’une frappe au ras du poteau, Christian Eriksen a permis aux Londoniens de faire le break (2-0, 63e).

Les hommes de Claude Puel - qui semble de plus en plus menacé - n’ont pas abdiqué pour autant et Vardy a relancé le suspense en reprenant un centre de Ricardo Pereira (2-1, 76e). Acculés dans leur moitié de terrain, les locaux se sont définitivement mis à l’abri grâce à Heung-Min Son, qui a porté l’estocade en contre (3-1, 90e+1). Porté par sa très bonne série actuelle (quatre victoires d’affilée en championnat), Tottenham se rapproche de Manchester City… et se met encore plus en confiance à trois jours de la réception du Borussia Dortmund en huitième de finale aller de la Ligue des Champions.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0