Un Argentin peut-il en cacher un autre ? Du côté de Manchester City, tout laisse à le penser. S’il a encore de belles années devant lui, Sergio Agüero (32 ans, depuis le 2 juin dernier) n’incarne pas pour autant l’avenir de l’attaque des Citizens. Et les dirigeants mancuniens l’ont bien en tête puisqu’ils ont déjà ciblé son remplaçant, en la personne de Lautaro Martinez.

Premier League
Une enveloppe de 150 millions : libéré par le TAS, City va frapper fort lors du mercato
14/07/2020 À 10:01

Selon les informations de Sky Sports, Pep Guardiola et consorts auraient fait de l’attaquant intériste une priorité pour anticiper "l’après-Agüero". Buteur à 18 reprises en 39 matches cette saison, Martinez a brillé sous la houlette d’Antonio Conte. Son association avec Romelu Lukaku a fait des ravages de l’autre côté des Alpes, mais aussi en coupes d’Europe. Des performances qui avaient convaincu le board italien d’offrir une prolongation de contrat à leur véloce attaquant. Oui, mais voilà, tout semble aujourd’hui indiquer que l’Argentin, convoité un peu partout en Europe, ne poursuivra pas l’aventure avec les Nerazzurri à l’issue de la saison.

Le Barça mène la danse, mais…

Ardemment courtisé par le FC Barcelone depuis plusieurs mois déjà, il ne faisait, jusqu'ici, quasi aucun doute que le destin de Martinez se poursuivrait en Catalogne la saison prochaine. Le club blaugrana est d'ailleurs en train de dessiner les contours de l’opération avec son homologue intériste. Un transfert qui pourrait notamment envoyer l’arrière-gauche, Junior Firpo, du côté de San Siro.

Néanmoins, l’intérêt de Manchester City pourrait changer la donne. Libérés de l’épée de Damoclès qui planait sur leur suspension ou non des coupes d’Europe, mieux placés financièrement que les Barcelonais, les Skyblues peuvent avoir quelques espoirs de décrocher le gros lot. Et le discours et l’aura de Guardiola pourraient également faire pencher la balance en faveur du club mancunien.

Premier League
De Bruyne élu meilleur joueur de la saison par ses pairs
08/09/2020 À 19:29
Premier League
James et près de 600 millions dépensés : Everton ou la douce folie dépensière sans résultat
08/09/2020 À 09:13