Getty Images

City a dominé mais Tottenham n'a rien lâché

City a dominé mais Tottenham n'a rien lâché

Le 17/08/2019 à 20:20Mis à jour Le 18/08/2019 à 14:23

PREMIER LEAGUE - Manchester City et Tottenham se sont offert un nouveau chassé-croisé, samedi (2-2). Les champions d'Angleterre ont mené deux fois au score et, dominateurs, auraient dû s'imposer. Mais c'était sans compter sur les Londoniens, qui n'ont rien lâché et le VAR qui a annulé un troisième but à City durant le temps additionnel.

Au terme d’un match spectaculaire, il n'y a finalement pas eu de vainqueur entre Manchester City et Tottenham ce samedi. Les Citizens, dominateurs dans le jeu, ont été tenus en échec à l'Etihad Stadium par les Spurs (2-2). Menés à deux reprises, les joueurs de Mauricio Pochettino ont à chaque fois su se remettre dans le sens de la marche. Un bien joli coup pour Tottenham, qui a pourtant semblé nettement inférieur au champion en titre. Gabriel Jesus aurait même pu être le héros du jour, si son but, en fin de rencontre, n'avait pas été annulé suite à une main d'Aymeric Laporte. Un remake lointain du but refusé à City en quart de finale retour de la C1.

Avec une équipe très peu remaniée en comparaison à celle de l'exercice précédent, les Skyblues ne manquent pas de repères sur le terrain, malheureusement pour leurs adversaires. Disposés dans leur 4-3-3 habituel, au coup d'envoi, les Citizens ont très vite pris le jeu à leur compte. Idéalement servi, par Kyle Walker, Raheem Sterling a bien failli faire trembler les filets une première fois, mais il a manqué de peu le cadre (8e).

Mauricio Pochettino et Pep Guardiola

Mauricio Pochettino et Pep GuardiolaGetty Images

De Bruyne, le maître à jouer

Ultra dominateurs dans le premier acte, les Citizens ont imposé leur rythme et nettement pris l'avantage dans les duels. Le trio du milieu de terrain composé de Rodri, Kevin De Bruyne et İlkay Gündoğan a rendu la vie dure aux Spurs. Dans le jeu court comme long, les hommes de Guardiola se sont trouvés très facilement. C'est logiquement que Raheem Sterling a ouvert le score (20e, 1-0), bien lancé par Kevin De Bruyne. Mais contre le cours du jeu, les Spurs ont égalisé dans la foulée. Etrangement seul après un service de Tanguy Ndombele, Erik Lamela a trouvé la faille (23e, 1-1). Mais à force d'insister (29e, 31e), les Citizens ont concrétisé à nouveau, à la conclusion d'un nouveau centre de Kevin De Bruyne, Kun Agüero a sanctionné les errements défensifs des Spurs (35e, 2-1).

Dans le second acte, les Citizens ont élevé leur intensité dans le jeu, avec un Kevin de Bruyne, intenable. L'international belge a failli aggraver le score à plusieurs reprises (49e, 51). Auteur d'un match plein récompensé par deux passes décisives, le numéro 17 semble avoir retrouvé la pleine possession de ses moyens. Ses passes entre les lignes et sa vision du jeu, ont mis à mal Tottenham durant toute la rencontre. Mais à force de dominer sans concrétiser, les hommes de Guardiola se sont une nouvelle fois fait surprendre. Lucas entré en cours de jeu a remis les deux équipes à égalité sur son premier ballon (56e, 2-2). Un coup dur, pour un City trop imprécis en fin de rencontre. Un goût amer aussi au coup de sifflet final.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0