City a laissé une nouvelle opportunité, Liverpool en a encore profité. Avec deux buts de Virgil van Dijk en première période, les Reds ont battu Brighton (2-1) samedi à domicile pour s'envoler en tête du classement. Ils se sont fait peur sur la fin avec l'expulsion d'Alisson et la réduction du score sur coup franc de Lewis Dunk qui a suivi immédiatement. Mais la formation de Jürgen Klopp a su conserver son avantage jusqu'au bout pour creuser un écart de onze points en attendant le match de Leicester face à Everton dimanche (17h30).

Premier League
Un penalty controversé et Liverpool lâche des points sur la fin
IL Y A 12 HEURES

Liverpool a bien fait de faire la différence en première période. Le club de la Mersey peut remercier l'efficacité offensive de ses défenseurs. Avec Trent-Alexander Arnold dans le rôle du passeur et Virgil van Dijk dans celui du buteur. Le Néerlandais a débloqué la situation en reprenant victorieusement un coup franc du latéral anglais (1-0, 18e) avant de s'offrir un doublé quelques minutes plus tard sur un corner de TTA (2-0, 24e). La réaction parfaite après le nul concédé face à Naples (1-1) en milieu de semaine en Ligue des champions.

Mais les hommes de Klopp ont quand même souffert. Sur un long ballon, Alisson a vu rouge après avoir commis une faute de main en dehors de sa surface et Lewis Dunk a malicieusement transformé le coup franc accordé à Brighton dans la foulée (2-1, 79e). Les Reds ont dû faire le dos rond et Adrian, entré après l'expulsion du portier brésilien, a signé un arrêt important pour permettre aux siens de signer une 13e victoire en 14 matches. Et de consolider encore davantage leur fauteuil de leader de la Premier League.

Ligue des champions
Surprise à Anfield : L'Atalanta s'offre Liverpool
25/11/2020 À 21:58
Ligue des champions
Blessures, boxing day et pression des diffuseurs : Klopp et Liverpool au bord de la rupture
25/11/2020 À 11:45