Getty Images

Lacazette, l'infernale disette

Lacazette, l'infernale disette

Le 20/01/2020 à 23:50

PREMIER LEAGUE - C'est une période délicate pour Alexandre Lacazette. Muet depuis sept matches, l'attaquant français incarne les difficultés rencontrées par Arsenal dans le domaine offensif avant le derby face à Chelsea ce soir (21h15), à Stamford Bridge. Il n'en est pas le seul responsable. Mais son manque d'efficacité plombe des Gunners qui ont cruellement besoin de lui.

C'était le 9 février 2019. Un match anodin à Huddersfield. Esseulé au deuxième poteau, Alexandre Lacazette avait profité d'une offrande d'Ainsley Maitland-Niles pour donner un break d'avance à Arsenal, juste avant la pause. Un but précieux puisque les Gunners ne s'étaient finalement imposés que sur la plus petite des matches (1-2) sur le terrain du futur relégué. Un but qui symbolise aussi la période de disette actuelle de l'ancien Lyonnais. Depuis, il n'a plus jamais trouvé les filets dans un match à l'extérieur de Premier League. Cela fera bientôt un an.

Lacazette tient une superbe occasion de briser cette malédiction avec le déplacement d'Arsenal à Stamford Bridge. Parce que c'est un derby face à Chelsea. Parce qu'Arsenal, tombé à la 10e place du classement, a besoin d'un bon résultat pour garder un espoir d'accrocher l'Europe en fin de saison. Et parce que le Français traverse peut-être sa crise de confiance la plus profonde depuis qu'il a posé ses valises sur les rives de la Tamise. Il est muet depuis six matches en championnat, sept au total. Et son dernier but dans cette compétition remonte au 5 décembre, lors d'une défaite contre Brighton (1-2).

Un rendement insuffisant

Sa frustration était palpable samedi face à Sheffield United (1-1). Remplacé à l'entame du dernier quart d'heure par le jeune Eddie Nketiah, Lacazette avait cependant peu de raisons de contester la décision de Mikel Arteta. Son impact sur le match en général et l'animation offensive de son équipe est resté trop neutre. Trop neutre pour une équipe d'Arsenal orpheline de son meilleur buteur, Pierre-Emerick Aubameyang (14 buts en Premier League cette saison), suspendu pour ce match. Trop aussi neutre par rapport à son jeune coéquipier Gabriel Martinelli, buteur et nettement plus influent.

Vidéo - 23e j. - Arteta : "Martinelli est une menace pour l'adversaire"

00:21

Lacazette a connu trop de matches comme celui-là depuis le début de la saison et ce problème reste entier. Avec 6 buts et 2 passes décisives en 20 matches toutes compétitions confondues, le Français affiche un rendement insuffisant. Arteta attend toujours de le voir marquer depuis qu'il a pris place sur le banc des Gunners. Car Arsenal est bien la première victime de la méforme de son attaquant. Avec un Lacazette muet, la formation londonienne n'a inscrit que sept buts en six matches sous la direction du technicien espagnol.

Un problème global

L'ancien Lyonnais n'est pas le seul responsable de ces difficultés offensives. Le problème est plus global. Arsenal affiche une moyenne de tirs par match (11,5) qui le situe aux portes du dernier quart du classement dans ce domaine. Les Gunners peinent tout simplement à se créer des occasions de but. C'était déjà le cas avec Unai Emery et pendant l'intérim de Freddie Ljungberg. C'est toujours la tendance avec Arteta, même si Arsenal semble plus cohérent dans le jeu depuis que l'ancien adjoint de Josep Guardiola à Manchester City en est l'entraîneur.

Mais c'est justement dans ce contexte de disette offensive que les Gunners ont besoin d'un Lacazette efficace. Arteta ne manque jamais de souligner l'apport de l'ancien Lyonnais au collectif de son équipe. "Il crée des occasions de but pour ses coéquipiers, son travail sans ballon est phénoménal", a -t-il encore répété récemment. Mais l'Espagnol sait qu'il n'y a qu'une solution au problème Lacazette. "Vous pouvez l'aider en lui parlant et en lui donnant confiance, mais ce ballon doit se retrouver dans le filet, a-t-il insisté. Je pense que c'est le meilleur remède pour les attaquants."

Vidéo - Arteta : "Lacazette ? Je suis très satisfait de ses performances"

00:54

L'impatience grandit

La patience est de mise. Mais c'est peu de le dire. Même sur le déclin, Arsenal reste l'une des places fortes de la Premier League. L'exigence de résultats y est forte. Elle l'est particulièrement dans la situation actuelle. Et Lacazette est attendu comme l'un des leaders des Gunners. Son recrutement pour 53 millions d'euros à l'été 2017 a généré des attentes auquel l'attaquant de 28 ans a en partie répondu durant ses deux premières saisons au clubs, bouclées avec 19 buts toutes compétitions confondues. Ce n'est en revanche pas la cas cette saison, jusqu'ici. Et l'impatience grandit.

C'est une situation qui guette tous les joueurs. Surtout les buteurs, l'un des postes où un rendement insuffisant est le plus visible et entraîne les critiques les plus virulentes. Lacazette a déjà connu des périodes de creux par le passé. Il a toujours fini par retrouver le chemin du but. Mais celle qu'il traverse actuellement, dans la foulée d'un début de saison déjà discret, semble plus longue et délicate à gérer pour l'ancien Lyonnais. En sortir est un défi qu'il doit impérativement relever. Car Arsenal a plus que jamais besoin de lui.

Mikel Arteta et Alexandre Lacazette

Mikel Arteta et Alexandre LacazetteGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313