Pour ce dernier match de la 30e journée de Premier League, Manchester City n’a pas fait de détail. Cinq jours après avoir surclassé Arsenal (3-0), les hommes de Pep Guardiola se sont à nouveau baladés face à Burnley à l’Etihad Stadium (5-0). Un score fleuve acquis alors même que les Citizens n’ont pas eu besoin de jouer sur un rythme très élevé. Conséquence directe, cette facile victoire retarde encore un peu le sacre de Liverpool. Les Reds ne peuvent plus espérer être officiellement champions ce mercredi, en accueillant Crystal Palace à Anfield. Il faudra encore un peu patienter.

Premier League
Cinq buts encaissés, pour une leçon de football : Man City a pris une bonne fessée
IL Y A UN JOUR

Malgré huit changements dans le onze de départ par rapport au match contre les Gunners, la machine des Citizens n’a pas été déréglée. Bien au contraire. Les visiteurs ont pourtant mis en place une tactique audacieuse dès le début. Avec un pressing très haut, jusque dans la surface mancunienne, pour gêner la première relance. Mais cela n’a pas tenu très longtemps.

https://imgresizer.eurosport.com/unsafe/0x0/filters:format(jpeg):focal(1256x852:1258x850)/origin-imgresizer.eurosport.com/2020/06/22/2837531.jpg

Agüero touché, Sané fait son come-back

D’abord, à cause d’une erreur d’attention qui a permis à Foden d’ouvrir le score sur un corner vite joué à deux (1-0, 23e). Ensuite, en raison d’un exploit individuel de Mahrez pour éliminer Taylor et fusiller Pope (2-0, 43e). Enfin, une faute dans la surface de Mee sur Agüero, sorti blessé sur le coup, a fini de tuer tout suspense avant la pause, avec ce troisième but signé Mahrez sur penalty (3-0, 45e+3).

La deuxième période n’a été qu’une formalité. Avec une équipe de Burnley totalement inoffensive, qui n’a fait que de la figuration. Dans ce contexte, City s’est régalé et a déroulé son jeu sans forcer. David Silva (4-0, 51e), puis Foden (5-0, 63e) ont logiquement aggravé la marque. Une configuration idéale pour faire entrer en jeu Leroy Sané (79e), de retour après plus de dix mois d’absence en raison d’une rupture des ligaments croisés du genou. De quoi retrouver tranquillement quelques sensations. Avant d’aller défier Chelsea dans trois jours. Ce devrait être une toute autre opposition.

League Cup
City passe dans la douleur
24/09/2020 À 20:34
Premier League
City redémarre bien sans forcer
21/09/2020 À 21:08